Le jeu du voisin de numéro : contactez l’inconnu qui a (presque) le même numéro de téléphone que vous

De plus en plus de Français reçoivent le SMS suivant : « Bonjour, cher voisin de numéro, ça va ? » Sachez que vous ne risquez absolument rien, c’est juste un inconnu qui cherche à vous contacter. Pourquoi ? Juste pour jouer au jeu du voisin de numéro. Vous ne risquez rien à répondre, au pire vous vous échanger trois SMS puis la conversation se termine. Au mieux, vous vous faites un ami ou vous entamez un grande conversation. Regardez la vidéo pour découvrir les conversations absurdes ou inattendues qu’ont engendré ce jeu.

> À lire aussi : Il n’arrêtait pas de l’harceler par SMS pour aller boire un verre ! Elle l’a remis en place de la meilleure façon qui soit…

Engagez la conversation avec un inconnu en envoyant un SMS à votre voisin de numéro

Ce jeu provenant des États-Unis a rapidement pris en France, début du mois d’août. Il est très simple à jouer et personne ne vous oblige à répondre. Il suffit de contacter un inconnu, en envoyant un SMS à votre voisin de numéro. Modifiez votre propre numéro de téléphone en changeant le dernier chiffre, et entamez la conversation. Les Français qui ont eu une conversation inattendue avec leur voisin de numéro ont fait des captures d’écran de leur discussion et ont publié les photos sur Twitter, en accompagnant leurs publications sur les réseaux sociaux du hashtag #voisindenumero ou #numberneighbor, en anglais.

> À lire aussi : Draguée par son technicien Orange par SMS, elle le dénonce à l’entreprise et publie son SMS sur Twitter… Les internautes se déchaînent sur elle !

La conversation peut vite tourner aux insultes ou à de belles rencontres

Si vous n’avez pas de chance la première fois, vous avez la possibilité de vous rattraper sur votre deuxième voisin. Si votre numéro se termine par 51, vous pouvez contacter à la fois celui qui termine par 50 et celui qui termine par 52. Parmi les réactions les plus courantes, il y a ceux qui sont plutôt flippés ou furieux par la démarche, puis il y a ceux qui prennent ça avec humour et tentent de faire connaissance, comme vous pouvez le voir dans la vidéo. Le Ministère de l’Intérieur rappelle tout de même qu’il faut faire attention à ce que la démarche ne s’apparente pas à du harcèlement. Les SMS ou les appels téléphoniques à répétition sont « assimilables à du harcèlement et constituent un délit », punissable d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende. Un conseil, si votre charmant voisin ne répond pas… N’insistez pas. Vous n’aimeriez pas qu’on sonne à votre porte à répétition, vous forçant à répondre.

> À lire aussi : Le licenciement par SMS devient légal !

Crédits : Robin Prudent/France Info

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Nicolas F le 11 Août 2019
0