Confinement : Il organise deux fêtes à son domicile mais la sanction est tombée !

Depuis le début de la pandémie, le comportement des habitants des Etats-Unis est souvent pointé du doigt. On pense notamment aux manifestations anti-masques ou aux fêtes en tout genre dont les participants postent les vidéos sur les réseaux sociaux. Considéré comme étant le mauvais élève en matière de mesures sanitaires, le gouvernement américain a décidé de se montrer intransigeant. C’est pourquoi dans le Maryland, un homme a écopé d’un an de prison ferme pour avoir organisé deux fêtes chez lui.

A lire aussi: Hollywood: des soirées grandioses coûtant des millions de dollars se tiennent dans les collines malgré les restrictions

Un fêtard invétéré

Face à la progression rapide du Covid-19, l’état du Maryland a dû prendre des mesures strictes. Pourtant, les habitants ne l’entendent pas de cette oreille. C’est pourquoi, faisant fi des mesures sanitaires, Shawn Marshall Myers a décidé d’organiser une fête à son domicile fin mars. Dépêchées sur place, les forces de l’ordre se trouvent face à un rassemblement comptant environ 50 personnes. Or, les rassemblements étaient alors restreints à 10 personnes maximum.

Au départ mécontent, le propriétaire a finalement consenti à annuler son événement. Mais voilà, la coopération de l’homme de 42 ans a été de courte durée. En effet, moins d’une semaine plus tard, des agents de police ont de nouveau été alerté pour intervenir à son domicile. Là encore, il s’agissait d’une fête comptant une cinquantaine de participants. Toujours aussi mécontent, Shawn Marshall Myers a “enjoint ses invités à se méfier des ordres du gouverneur Hogan ainsi que de ceux des officiers de police venus disperser la l’événement” , selon le communiqué de presse du gouverneur.

Un an de prison ferme et 5 000 dollars d’amende

Cette fois, l’homme ne cédera pas face aux forces de l’ordre et refusera d’annuler son événement. Ce n’est que sept mois plus tard qu’il a appris la sanction dont il faisait l’objet. Ainsi, pour avoir organisé des rassemblements de plus de dix personnes, se moquant donc des mesures sanitaires, Shawn Marshall Myers a été condamné à payer 5 000 dollars d’amende. Mais la sanction ne s’arrête pas là puisqu’il a également écopé d’un an de prison ferme. Une fois sa peine purgée, il restera en probation durant trois ans.

Interrogé par la presse, le procureur du Maryland a estimé qu’il s’agissait de “décisions prises pour le bien du public.”. “Nous avons 200.000 personnes mortes à causes des attitudes que M. Myers a eu à ces deux occasions” a-t-il poursuivi.

Source : Slate

A lire aussi: Covid-19 : la multiplication des fêtes clandestines inquiète les autorités !

Publié par Elodie le 28 Sep 2020
0