Covid-19 : l’Europe s’attend à une nouvelle vague du virus

La directrice du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies est formelle : il y aura une seconde vague. En tous les cas, elle anticipe déjà le retour du Covid-19 et rappelle que les gestes barrières sont indispensables pour pouvoir limiter la propagation du virus.

>> À lire aussi : Une nouvelle vague de Coronavirus inévitable ? Cette nouvelle étude scientifique n’est pas très rassurante !

Covid-19 : une seconde vague à prévoir

Alors que tous les Français profitent déjà du déconfinement et d’une bouffée d’oxygène, il semblerait que du côté du Centre européen, la détente ne soit pas au rendez-vous ! Au contraire, la directrice du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies est particulièrement alarmiste en expliquant que le « virus est autour de nous, circulant beaucoup plus qu’en janvier et février. »

D’ailleurs, pour elle, il n’y a pas à se poser la question : il y aura une nouvelle vague de contamination du Covid-19 ! Le tout reste de savoir « quand et de quelle ampleur. » Dans les chiffres, il semblerait que la population n’ait toujours pas atteint la fameuse immunité collective et que « 85% à 90% » des Français seraient concernés par une nouvelle contamination potentielle. « Je ne veux pas dresser une image catastrophique mais je pense que nous devons être réalistes. Ce n’est pas le moment, maintenant, de se relâcher complètement » déclare-t-elle.

>> À lire aussi : Ce qui devra se passer si nous perdons le contrôle de l’épidémie après le 11 Mai !

L’importance des gestes barrières

A priori, « la vague initiale de transmission a passé son pic » explique une agence de l’UE basée en Suède. En effet, depuis le mois de mai, tous les indicateurs sont au vert et montrent un recul du Covid-19. Au total, c’est l’Europe qui sera le continent le plus touché avec 2 millions de cas et 169 932 mortels.

Quant au reste du monde, on compte désormais 5 millions de cas et plus de 328 000 décès. Et alors que les grandes vacances d’été s’annoncent, Andrea Ammon rappelle qu’il faut rester particulièrement vigilant et surtout, respecter les gestes barrières et les règles de distanciation.« Maintenant que l’on voit clairement (les infections) baisser, les gens pensent que c’est fini. Mais ça ne l’est pas. »

Source : L’Express

En savoir plus sur : -

Publié par Claire le 22 Mai 2020
0