Gel hydroalcoolique: les dermatologues tirent la sonnette d’alarme !

Depuis la pandémie de Coronavirus nous sommes de plus en plus nombreux à nous servir régulièrement de gel hydroalcoolique. Les flacons s’accumulent dans les sacs ou encore dans les voitures. Mais ce produit n’est pas sans danger. En effet, plusieurs dermatologues ont mis la population en garde concernant son utilisation au soleil.

évitez d'utiliser le gel hydroalcoolique au moment du bronzage

A lire aussi: Michel Cymes vous livre ses conseils pour bien entretenir vos masques en tissu !

Le gel hydroalcoolique déshydratant

Avec le retour des beaux jours, les français sont de plus en plus nombreux à se précipiter sur les plages, dans les parcs. Bref, ils sont à la recherche du soleil. Mais il faut rester vigilant! En effet les dermatologues ont récemment alerté sur les dangers du gel hydroalcoolique. Selon eux, gel hydroalcoolique et soleil ne font pas bon ménage. Il faut éviter autant que possible de l’utiliser avant ou après une longue exposition au soleil. Car même si quand on l’utilise on a l’impression que le gel est directement absorbé par la peau, il y a en réalité des résidus qui restent sur nos mains.

Le gel hydroalcoolique contient plusieurs éléments, qui même s’ils ne sont pas photosensibilisants ne supportent pas bien le soleil. C’est le cas de l’alcool ou encore des parfums. Ces composants provoquent un dessèchement cutané comme l’a rappelé Brigitte Milpied, dermatologue à Bordeaux, sur le plateau de BFMTV. « […] il ne faut pas oublier que l’alcool est un agent irritant et desséchant qui peut déshydrater la peau. Et les rayons UV étant assez agressifs, la peau doit faire face à deux agressions en même temps ».

Le bon vieux savon de Marseille

Ainsi, les dermatologues conseillent de s’en tenir aux bonnes vieilles méthodes. Selon eux, rien de mieux qu’un flacon de savon de Marseille que l’on emporterait partout avec soi. En effet, certains gels hydroalcooliques contiendraient des parfums et des huiles essentielles. Et ces composants non plus ne font pas bon ménage avec le soleil. « Certains fabricants de gel hydroalcoolique ajoutent du parfum dans leur formule. On est jamais à l’abris des contrefaçons… Or au soleil, il est bien connu que le parfum ou les huiles essentielles peuvent engendrer des risques d’hyper-pigmentation de la peau quand ils sont exposés au soleil, et entraîner la formation de tâches brunes au soleil. » ajoute la dermatologue Catherine Oliveres-Ghouti.

Les professionnels déconseillent d’ailleurs l’utilisation du gel hydroalcoolique sur les tout-petits. « Avant trois ans je déconseille totalement d’en utiliser chez les petits. Ayant la peau plus fine que les adultes, les enfants ont d’autant plus de risques de développer des irritations ». Alors quand vous allez bronzer, oubliez le gel hydroalcoolique et privilégiez un bon vieux savon classique!

A lire aussi: Carrefour vend du gel hydroalcoolique LVMH non conforme et fait polémique !

En savoir plus sur : - - -

Publié par Elodie le 19 Juin 2020
0