Des scientifiques ont réussi à capter le chant effrayant de la banquise… Écoutez !

Publié par Mélaine le 19 Oct 2018

C’est inédit. En 2014, des scientifiques ont réussi, sans le vouloir, à enregistrer une étrange mélodie. Comme un pleur de la banquise.

 

Quand la banquise pleure

Ce sont dans les immensités blanches et glacées de l’Antarctique que des chercheurs ont réussi à enregistrer un son pour le moins étrange. Ils ont capté par erreur une complainte inaudible à l’oreille.

 

Là où le silence règne, une mélodie s’élève. Nous sommes sur la barrière de Ross, à l’ouest de l’Antarctique.

 

En 2014, les scientifiques avaient enfoui des moniteurs sismiques, à deux mètres de profondeur. Le but de l’expérience était d’étudier l’impact de l’air chaud et de l’eau de mer sur la fonte des glaces. En écoutant leurs enregistrement, ils se sont rendus compte qu’un étrange bourdonnement était latent. Par contre, ils étaient incapable d’en trouver l’origine.

 

Un indicateur de la fonte de la banquise

Ce n’est que ce mardi 16 octobre, dans un article publié dans le Geophysical Resaerch Letter, que des chercheurs ont pu émettre une hypothèse quant à ce son entendu.

 

Il s’agirait des vibrations créées par les vents les plus violents. Ce sont ces mêmes vents qui feraient, tout simplement, trembler la glace. Un vent qui chevauche ce désert blanc et qui est l’un des facteurs de la fonte des glaces. 

 

Julien Chapuit, géophysicien à l’Université du Colorado (aux Etats-Unis), a offert au grand public l’opportunité d’entendre ce son en postant la vidéo sur la plateforme YouTube. Pour cela, il a modifié la fréquence de ces infrasons et accéléré l’enregistrement de près de 1 200 fois.

 

Et c’est une sensation étrange qui émane de cette bande son. Celle d’une banquise qui pleure, qui souffre. Pour ceux qui auraient du mal à visualiser ce qu’est la fonte des glaces en Antarctique, c’est, en un chiffre simple, c’est environ 7.8 millions de litres qui fondent par seconde. La banquise a bien raison de pleurer.

En savoir plus sur : - - - - -

 
0