Coronavirus : « les 4 mois qui viennent seront les plus difficiles », les prévisions inquiétantes du président du Conseil Scientifique

Ce vendredi 11 septembre se tient un conseil de défense afin de « donner de la visibilité sur les prochaines semaines » et de « s’adapter » à la circulation intensive du virus. En effet, le Coronavirus est très présent en France où les cas positifs augmentent de jour en jour. Le président du Conseil Scientifique ne le cache pas, il est très pessimiste quant aux mois à venir.

Coronavirus, des nouvelles mesures ?

>>> À lire aussi : Reconfinements ? Fermeture des restaurants ? Que va annoncer le gouvernement ?

Le Coronavirus en forte hausse

Jean-François Delfraissy, président du Conseil Scientifique a fait de grandes annonces à propos du Coronavirus sur LCI, ce jeudi 10 septembre. Le professeur a dévoilé l’état de la situation actuelle en toute transparence : « Avec les autres membres du Conseil scientifique, nous avons eu des discussions samedi dernier et en revoyant les chiffres, les prévisions, notamment celles sur l’occupation des lits en réanimation, un critère important, on a constaté qu’un certain nombre de régions, et surtout de grandes métropoles, vont être en tension pendant le mois d’octobre. On repart avec une circulation virale importante. La population la plus à risque doit décider d’elle-même de se protéger ».

Il se veut toutefois rassurant en affirmant que « Ce virus touche essentiellement la population jeune en ce moment, avec finalement assez peu d’effets », mais n’est pas contre une « interdiction de déplacement au-delà des 100 km » qui est « intéressante ». Cette mesure va-t-elle être mise en place ?

>>> À lire aussi : Covid-19  la ministre du Travail fait une grande annonce !

Coronavirus : vers un reconfinement ?

En attendant les décisions que va prendre le gouvernement lors de la réunion du 11 septembre, Jean-François Delfaissy est certain de plusieurs choses : « Nous entrons sur une stratégie de long terme, peut-être sur plusieurs mois. On ne sait pas si l’épidémie ne va pas nous revenir de l’hémisphère sud, mais c’est possible. Nous devons cependant continuer à vivre. Reconfiner partout, ce n’est pas possible. La population ne l’accepterait pas. »

Le professeur termine par une certitude concernant l’épidémie de Coronavirus : « Chacun doit être maître de son destin, mais chacun doit comprendre comment faire le tri, parce que la vie sera encore différente de celle que nous avons connue avant ».

>>> À lire aussi : Coronavirus : mauvaise nouvelle concernant le vaccin, c’est la douche froide !

Publié par Justine le 11 Sep 2020
0