Les publicités avec des mannequins musclés à la télé provoquent des complexes chez les hommes

On parle souvent des diktats de la mode qui imposent une conception de la femme trop mince, trop grande, trop jeune. Pourtant, elles ne sont pas les seules à souffrir des clichés de et du culte du corps que l’on voue dans les publicités. Une étude révèle que les hommes, eux aussi souffrent de manque de confiance en eux ou développent des complexes à cause de l’image que renvoient les mannequins aux abdos saillants dans les publicités qui passent à la télé.

> À lire aussi : Sept femmes font un gros F**K aux diktats de la beauté imposés par Photoshop !

Les publicités à la télé impactent plus que sur n’importe quel autre média

L’université de Sunshine Coast a étudié les effets des publicités trop sexualisées auprès des hommes. Sur ces pubs qui passent à la télé, on voit des hommes musclés, imberbes, virils, qui sont censés refléter les archétypes de l’homme idéal. L’étude a révélé que regarder des clips vidéo et des photos avait peu d’effets négatifs sur les hommes. Par contre, une fois qu’ils apparaissent en image à la télé, l’effet se fait ressentir. « Notre trouvaille clé est que l’image idéalisée des hommes dans les publicités télé est la seule qui déclenche à ce point cette frustration, comparée aux autres médias ». Sur une échelle de 1 à 10, les hommes interrogés ont indiqué avoir diminué leur confiance en eux de 5,14 à 4,58 points sur 10, après avoir vu les pubs en question. Lorsque les mêmes hommes ont dû évaluer leur corps après avoir vu des photos de mannequins, ils se sont dévalués en moyenne de 3 points. Lorsque la même question était posée après avoir vu des clips de chanteurs et rappeurs pourtant bien bâtis, ils n’ont dévalué leur corps que de 0,4 point, en moyenne.

> À lire aussi : Le premier mannequin grandes tailles homme fascine le monde de la mode ! (vidéo)

Les hommes sont complexés par les mannequins musclés et dévalorisent leur corps

Les chercheurs indiquent que « l’insatisfaction des hommes est multiple. Elle est caractérisée par leur désir de gagner de la masse musculaire, de perdre de la graisse et d’être plus grand. Les différentes formes de frustrations corporelles qui ont été identifiées ont un lien avec le déclenchement de troubles alimentaires, de la diminution d’activité physique ou encore provoquent l’utilisation de stéroïdes et mènent à la dépression. » Selon les psychologues, la télé reste l’un des médias les plus impactants, qui a un effet d’autorité qu’aucun autre média n’a. Lorsque les hommes voient des photos de mannequins, de sportifs musclés et autres stars de téléréalité torses nus sur les réseaux sociaux, leur cerveau s’imprègne moins de la vue de tous ces muscles. Par contre, à la télé, les publicités ont un effet plus marquant. Également, à la télé, « il y a un effet de renforcement », car la pub est diffusée à de multiples reprises.

> À lire aussi : Les femmes ont enfin des poils dans les publicités

Crédits : YouTube/M&S, YouTube/Male Muse

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 11 Août 2019
0