Michael Schumacher : la somme astronomique que dépense sa famille chaque semaine pour ses soins…

Publié par Claire le 19 Déc 2018

Le 3 janvier, Michael Schumacher aura 50 ans. Une date qui ne s’oublie pas, tout comme celle du 29 décembre 2013, jour de l’accident du champion. Et depuis, sa famille est à ses côtés et n’hésite pas à dépenser des sommes astronomiques pour le bien-être du pilote.

 

 

Michael Schumacher, un accident dramatique

Le 29 décembre, cela fera 5 ans que le destin de Michael Schumacher a basculé. On se souvient du dramatique accident de ski du coureur avec une chute violente contre un rocher. Immédiatement transporté à l’hôpital, le pilote souffre d’une hémorragie cérébrale. Il est alors plongé dans le coma pour tenter de le soigner. Malheureusement, les séquelles sont permanentes. Et en 2016, son avocat annonce que le pilote ne remarchera pas. Une nouvelle qui sonne la fin de carrière d’un champion hors normes qui avait pourtant décidé depuis peu de prendre sa retraite.

 

 

Depuis, ses proches l’entourent et arrivent à filtrer toutes les informations concernant l’état de santé du coureur. En effet, sa femme Corinna, ne divulgue absolument aucune information à la presse. Même les proches de la famille sont priés de se taire s’ils ne veulent pas être exclus du cercle familial.

 

 

michael-schumacher-soigner-50000-famille

Le 29 décembre, cela fera 5 ans que le destin de Michael Schumacher a basculé

 

 

 

Des sommes astronomiques pour le bien-être de Michael Schumacher

Néanmoins, un quotidien britannique affirme : « Il n’est pas cloué au lit, ni accroché a des tubes. » Il faut dire que les frais que dépense la famille pour le bien-être de Michael Schumacher sont assez élevés. En effet, ils s’élèveraient à 50 000 $ par semaine. Cette somme couvrirait des soins thérapeutiques intensifs mais également de la physiothérapie que le pilote suivrait assidûment.

 

>>À lire aussi : Michaël Schumacher : un nouveau malheur s’abat sur le pilote

 

Par ailleurs, et toujours selon le Daily Mail, la famille a pour projet de le placer dans une institution spécialisée à Dallas, au Texas. Selon Mark Weeks, le directeur de la clinique : « Nous avons beaucoup d’expérience avec des patients souffrant de ce type de traumatisme. Il n’y a probablement pas de clinique en Europe qui traite autant de cas que nous. »

En savoir plus sur : - - - -

 
0