Révélation : Domenech dévoile la vérité sur les propos d’Anelka en 2010

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address


Canal + diffusait ce dimanche 3 Juin, un documentaire sur les différents sélectionneurs de l’Equipe de France. On en apprend plus sur les propos tenus par Nicolas Anelka à son sélectionneur Raymond Domenech.

 

Les propos annoncés étaient un mensonge

On se souvient tous de cette Coupe du monde 2010. Désastreuse sur tous les points, elle avait laissé des traces qui ont duré dans le temps. Aujourd’hui et heureusement, la France est passée à autre chose.  L’affaire Anelka avait notamment marqué cette coupe du monde. Le joueur français aurait insulté son entraîneur à la mi-temps du match entre le Mexique et la France. « Va te faire enculer sale fils de pute », aurait-il dit. A ce moment là, personne ne doutait des propos d’Anelka. 8 ans après, on sait enfin ce qu’a vraiment dit Nicolas Anelka à Raymond Domenech.

 

L’ancien sélectionneur des Bleus affirme : « Dans un vestiaire, on a des explications. Mais il n’a pas dit ce qui a été écrit dans les journaux, c’est une certitude. A la mi-temps, je lui dis: « Nico, ce que je veux, c’est que tu ailles dans la profondeur. On est 10 sur le banc, on a tous vu que tu n’y allais pas. » «Oui mais c’est toujours moi.» «Oui, c’est bien toi qui joues là.» Là, il a ses chaussures à la main. En se tournant et en jetant ses chaussures, il dit: « tu n’as qu’à la faire, ton équipe de merde.» Je lui ai dit: «Tu as raison, tu sors.» Je dis à Gignac de s’échauffer. »

 

Il poursuit en justifiant ses propos: « Le truc qui m’avait vexé, c’est qu’il m’a tutoyé, poursuit Domenech, pour moi, c’est un manque de respect de la fonction. Je suis sélectionneur, il est joueur. Quelqu’un qui m’a toujours vouvoyé me tutoie devant les copains. Il a cassé le rapport qu’il y avait. C’était fini, il n’y avait pas de débat. »

 

Pourquoi la vérité n’est sortie que maintenant ?

La question se pose : pourquoi Domenech ne donne-t-il la vérité que maintenant ? On n’aura jamais la réponse mais bien que chaotique à l’époque, le parcours des Bleus aurait pu être moins désastreux si cette affaire n’était jamais sortie…

Publié par Curtis Macé le 04 Juin 2018