Les 12 coups de midi : ce candidat qui risque de faire de la concurrence à Paul

 

Depuis plusieurs semaines maintenant, les 12 coups de midi soutiennent Paul, un candidat brillant et atteint du syndrome d’Asperger. Mais ce dimanche 23 juin, Jean-Luc Reichmann reçoit Bastien sur le plateau. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le jeune homme possède une petite manie très étrange et même peut-être pire que l’étudiant en histoire.

>> À lire aussi : Les 12 Coups de Midi : Les confidences de Paul lorsqu’il a appris son autisme (vidéo)

Les 12 coups de midi : ce candidat qui fait de la concurrence à Paul

Ce dimanche 23 juin, Jean-Luc Reichmann reçoit Bastien sur le plateau des 12 coups de midi. Et rapidement, le présentateur lui demande sa petite particularité pour le moins étrange. « C’est dans ma tête que c’est fou… » En effet, le jeune homme ne peut s’empêcher de faire une sorte de gymnastique mentale en permanence.

« Il y a des mots qui se remettent dans l’ordre alphabétique dans ma tête. C’est à dire que quand on me dit un mot, je visualise le mot et je mets les lettres dans l’ordre alphabétique de ce mot instantanément.» Très intrigué, l’animateur demande dont un test : « Par exemple, papillon, ça marche ou pas ? » Et sans attendre, Bastien lui répond : « A-I-L-L-O-N-P-P.»

>> À lire aussi : Les 12 coups de midi : la maman de Paul fait des révélations surprenantes sur le syndrome d’Asperger de son fils

Paul vraiment en danger ?

Alors évidemment, ce petit don ne sert pas à grand-chose sur le plateau des 12 coups de midi mais cela a tout de même le don d’impressionner. Finalement, nous ne sommes pas si éloignés que ça du don incroyable de Paul qui lui, transforme tout ce qui l’entoure en date historique. Le moins qu’on puisse dire, c’est que cela lui sert à merveille dans l’émission puisqu’il est déjà à la tête de 230 000 €.

Alors pour le taquiner un peu, Jean-Luc Reichmann ne peut s’empêcher de faire remarquer. « Et vous les remettez dans l’ordre alphabétique à chaque fois ? J’ai trouvé pire que vous Paul ! » Évidemment, le candidat s’en amuse en répondant : « Lui c’est pour remettre les lettres moi c’est pour trouver les chiffres ! » Et pour clore le débat, l’animateur finit sur une note d’humour : « Mesdames messieurs, Armand Jammot, Les chiffres et les lettres, bonjour à Patrice Laffont ! »

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Claire le 24 Juin 2019
 
0