Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Allocation de rentrée : qui sont les bénéficiaires ?

Publié par Elodie GD le 14 Juil 2023 à 17:11
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’été est là, et avec lui sont arrivées les grandes vacances scolaires. Et, si les pensées des élèves sont encore loin des bancs de l’école, le porte-monnaie de certains parents, lui, y pense déjà.

La suite après cette publicité

Pour cause, quelques jours avant la rentrée de septembre, plusieurs d’entre eux vont percevoir l’allocation de rentrée scolaire (ARS) 2023. Mais, à qui est-elle destinée ?

>> À lire aussi : Une mère de famille qui touchait les allocations s’est fait plaisir chez Lidl pour 2 000€… l’enseigne a déchanté

Une allocation bienvenue pour les foyers modestes

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

L’annonce est tombée quelques jours après le début des vacances scolaires. Ainsi, les parents ont appris que le ministère des Solidarités verserait, comme chaque année, l’allocation de rentrée scolaire. Une allocation bienvenue pour les foyers les plus modestes.

En effet, l’Allocation de rentrée scolaire permet d’aider les familles aux finances peu suffisantes de couvrir en partie les dépenses liées aux achats de rentrée.

Sur son site, le ministère l’Enseignement a apporté quelques précisions concernant cette allocation. Il a notamment expliqué que certaines familles pouvaient en « bénéficier plusieurs années consécutives », la situation familiale étant « réévaluée chaque année ».

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Une mère de famille perçoit les allocations de ses parents pour s’en sortir !

L’ARS augmente de 1,6 %

À noter que le versement de cette allocation dépend des ressources N-2 (2021) du foyer, et de l’âge du ou des enfants. Ils doivent être âgés de 6 à 18 ans. Petite subtilité : à partir de 15 ans, les tuteurs doivent « fournir une déclaration sur l’honneur attestant » que ce dernier « est toujours scolarisé ou en apprentissage ».

La suite après cette publicité

Pour ce qui est du plafond des ressources du foyer, il a été augmenté cette année. Ainsi, il doit être à hauteur de 25 775 euros maximum pour un enfant à charge auxquels s’ajoutent 5 948 euros pour chaque enfant supplémentaire.

Le montant de l’allocation a, lui aussi, connu un léger changement. Soit une augmentation de 1,6 %. Il se situe donc entre 398,09 euros et 431,64 euros par enfant à charge et selon la situation.

Si vous avez déjà perçu l’ARS, son versement est automatique chaque année. Si ce n’est pas encore le cas, vous devez faire une demande auprès de la CAF ou de la MSA si vous voulez en bénéficier.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Amandine Pellissard : fini les allocations pour la famille nombreuse !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.