Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Je n’ai aucune envie de faire cinq ans de plus » : Ce message étrange entendu sur France Inter lors des résultats

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 25 Avr 2022 à 15:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors qu’elle avait déjà été victime d’un problème similaire lors du premier tour de l’élection présidentielle, l’antenne de France Inter a été une nouvelle fois victime d’un piratage lors du second tour. Un évènement qui selon la radio a duré une heure environ.

piratage de la radio

Un nouveau bug sur les ondes

Lors du premier tour de l’élection présidentielle, le 10 avril dernier, les auditeurs de France Inter ont eu l’occasion d’entendre des fréquences inhabituelles lors de l’annonce des résultats. Un message anti-système visant notamment « les politiques, les technocrates et les journalistes » a été diffusé aux alentours de 20 heures sur la fréquence du 20e arrondissement de Paris.

Selon plusieurs sources, lorsque les premiers pourcentages et analyses du premier tour sont traditionnellement diffusés, un « émetteur pirate a soufflé la fréquence de la station » , une technique interdite, explique la direction de France Inter. Lors du premier tour, seules les fréquences de la capitale avaient été touchées. On y entendait une voix métallique, un ton et une musique angoissante, entrecoupés d’extraits sonores faisant penser à des archives de reportage.

L’antenne du France Inter encore piratée lors du second tour

Au moment de l’annonce des résultats du second tour de la présidentielle le 24 avril, rebelote. L’antenne de France Inter a été piratée. Il n’y a pas encore eu d’informations sur les origines de ce piratage sur l’antenne. Mais le message était différent de celui du premier tour. Ce coup-ci, plusieurs villes ont été touchées, notamment à Lyon, Rennes et Nantes.

Pendant quelques minutes, un discours modifié d’Emmanuel Macron a été diffusé. Le discours était accompagné d’une musique relaxante et de chants d’oiseaux. « Je n’ai aucune envie de faire cinq ans de plus. Je sais que les Françaises et les Français en cette heure attendent un projet conscient, théorisé. Afficher une organisation méthodique pour contrevenir aux lois de la république et créer un ordre parallèle » .

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0