Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Gros malaise à l’Assemblée : une odeur nauséabonde perturbe l’audience

Publié par Elodie GD le 16 Fév 2023 à 20:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les députés ont dû évacuer l’hémicycle. Quinze minutes durant, les débats autour de la réforme des retraites ont dû être suspendus. En cause, une odeur « bizarre » détectée par les personnes présentes. Que s’est-il passé ?

Publicité

>> A lire aussi : « La réforme des retraites est indispensable » : Emmanuel Macron ne cède pas (vidéo)

Incident à l’Assemblée nationale

L’examen de la réforme des retraites est censé s’achever ce 17 février. Une date qui pourrait changer d’ici là, au vu de l’incident qui s’est produit ce mercredi 15 février, alors même que les débats se poursuivaient à l’Assemblée nationale.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Aux alentours de 17 heures, soit deux heures après l’ouverture de la première séance publique, les parlementaires ont quitté l’hémicycle. La raison ? Plusieurs parlementaires se sont plaints d’une « odeur bizarre » qui flottait dans la salle. Soucieuse d’éviter tout désagrément, Caroline Fiat, la vice-présidente de l’Assemblée nationale, a suspendu la séance pendant dix minutes.

>> A lire aussi : Linky : Des compteurs coupés en opposition à la réforme des retraites

Publicité

« Nous sommes en sécurité »

Plus de peur que de mal. Pas moins de quinze minutes plus tard, les échanges ont pu reprendre. Et ce, « après vérification des services et des pompiers » . Au micro de BFMTV, Caroline Fiat s’est montrée rassurante : « Nous sommes en sécurité » .

Abonnez vous à la Newsletter TDN

S’il ne représentait aucun danger, l’incident a tout de même embêté la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes). Pour cause, le parti s’apprêtait à présenter ses solutions.

Publicité

>> A lire aussi : Michaël Youn publie un tendre cliché de sa maman et partage un message sur la réforme des retraites

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.