Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccin AstraZeneca : Une femme de 38 ans décède d’une thrombose

Publié par Lucie B le 31 Mar 2021 à 11:16
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lundi 29 mars, une femme de 38 ans, placée dans le coma après une thrombose, est décédée. Elle avait reçu une première dose du vaccin AstraZeneca, deux semaines auparavant.

AstraZeneca-vaccin

>>> À lire aussi : AstraZeneca, c’est fini ! Cet important changement concernant le vaccin

Un décès suspect d’une femme de 38 ans

Une femme de 38 ans, assistante sociale dans un Institut médico-éducatif de Toulouse, a reçu une dose de vaccin AstraZeneca juste avant sa suspension par mesure de précaution par la France. Des complications surviennent alors après sa vaccination. 14 jours plus tard, cette femme développe une thrombose veineuse cérébrale. Elle est emmenée à l’hôpital à Purpan et placée dans le coma. Elle décède lundi 29 mars.

La femme de 38 ans n’avait pas de pathologie connue, et pas de problèmes de santé particuliers. Même si son décès est suspect, aucun lien de causalité n’a pu encore être établi entre la vaccination et son décès. Cette mort inexpliquée réanime les suspicions autour du vaccin AstraZeneca, maintenant uniquement réservé aux personnes de plus de 55 ans.

Un rapport qui confirme un doute concernant AstraZeneca

Lundi 15 mars, la France, l’Allemagne ou encore l’Italie, se joignent à d’autres pays européens qui ont déjà stoppé, de manière préventive, la vaccination avec le vaccin AstraZeneca. Celle-ci durera quatre jours, le temps que l’Agence européenne des médicaments affirme que l’AstraZeneca est « sûr et efficace« . Pourtant, vendredi 26 mars, un rapport épidémiologique de l‘Agence nationale de sécurité au médicament, vient confirmer un risque de thrombose veineuse cérébrale avec ce vaccin. « Le caractère très atypique de ces thromboses, leurs tableaux cliniques proches et le délai de survenue homogène conduisent le comité de suivi à confirmer la survenue, très rare, de ce risque thrombotique chez les personnes vaccinées par le vaccin AstraZeneca » .

Maintenant, le vaccin AstraZeneca est réservé uniquement aux personnes de plus de 55 ans, afin d’éviter ce risque thrombotique. Par ailleurs, depuis le jeudi 25 mars, le vaccin AstraZeneca a changé de nom commercial : il se nomme maintenant Vaxzevria.

Source ; Actu Toulouse

>>> À lire aussi : Un nouveau test précis et pas cher pour détecter la Covid bientôt disponible ?

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail