Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

AstraZeneca inefficace sur certains variants ? L’AHS tire la sonnette d’alarme !

Publié par La rédaction le 10 Avr 2021 à 15:20
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le vaccin AstraZeneca ne cesse d’être contesté en France. Une nouvelle fois, la Haute Autorité de Santé déconseille son utilisation, et tout particulièrement en Moselle. En effet, le vaccin AstraZeneca ne serait pas assez efficace contre le variant sud-africain qui touche très fortement le département. Des vaccins comme le Pfizer/BioNTech ou encore le Moderna seraient plus utiles.

>>> A lire aussi : Vaccin AstraZeneca : Décès d’un Breton de 42 ans après l’injection

Le vaccin AstraZeneca moins efficace en Moselle

En Moselle, les différents variants touchent plus fortement la population que dans les autres départements français. Le variant sud-africain, en particulier, représente notamment près de 30% des cas positifs. Sur ce type de variant, les autorités jugent le vaccin AstraZeneca  moins efficace, ce qui pousse la Haute Autorité de Santé à déconseiller son utilisation en Moselle.

« Pour le variant dit britannique, la réponse immunitaire est maintenue. En revanche, pour d’autres variants, la question de la protection offerte par les vaccins paraît plus incertaine. Il s’agit en particulier des variants détectés en Afrique du Sud et au Brésil », explique la Haute Autorité de Santé, se basant notamment sur les agissements du pays sud-africain qui a renoncé à l’utilisation du vaccin AstraZeneca, le jugeant trop inefficace.

Vaccin AstraZeneca moselle haute autorité de santé

>>> A lire aussi : Vaccin AstraZeneca : Cette nouvelle recommandation surprenante et inquiétante…

Pfizer/BioNTech et Moderna privilégiés

Pour la Haute Autorité de Santé, la population du département de la Moselle doit recevoir en priorité les vaccins de Pfizer/BioNTech et de Moderna, qui, jusqu’à aujourd’hui, présentent des données permettant de prouver leur haut niveau d’efficacité contre le virus, ainsi que les variants qui en découlent. Prochainement, le vaccin Johnson & Johnson pourrait également être massivement utilisé dans les départements de l’Est, mis à mal par les différents variants britannique, sud-africain ou encore brésilien.

>>> A lire aussi : Des chercheurs établissent le lien entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thromboses

Source : BFM TV

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.