Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Malade » et « handicapé » : Bernard Pivot révèle avoir de graves problèmes de santé

Publié par Elodie GD le 03 Avr 2023 à 22:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Auparavant très présent, Bernard Pivot a soudainement disparu du paysage médiatique. Contacté par le Journal du dimanche, ce 2 avril il a dévoilé les raisons qui l’ont poussé à prendre ses distances.

Publicité

>> A lire aussi : « Un écrivain raté qui veut son heure de gloire » : François Cluzet tacle violemment Eric Zemmour

Bernard Pivot revient sur ses soucis de santé

Depuis plusieurs années, Bernard Pivot se fait très discret. Refusant habituellement de répondre aux questions des journalistes, il a toutefois accordé un entretien au JDD chez qui il a tenu une chronique durant plusieurs années.

Publicité

Journaliste, écrivain, animateur d’Apostrophes de 1975 à 1990 puis de Bouillon de culture 1991 à 2001, Bernard Pivot a également été juré du prix Goncourt en 2014 et 2019. Une carrière de rêve. Pourtant, aujourd’hui, on ne l’entend plus. Exit sa chronique dans le JDD, qu’il dit avoir abandonné à regret. Pour cause, comme il l’a révélé, l’écrivain était « malade«  et « handicapé ». Ce qui l’empêchait d’écrire.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

>> A lire aussi : L’écrivaine Léïla Slimani s’attire les foudres des internautes en publiant son « Journal de confinement » sur Twitter

Publicité

« Mon nom a été rayé »

Pourtant, l’écriture était une activité à laquelle il se livrait avec plaisir. Notamment avec sa chronique que les lecteurs ont pu lire « pendant un quart de siècle ». S’il n’a pas souhaité s’étendre plus sur sa maladie, il a toutefois apporté quelques précisions à ses anciens collègues.

« Mes ennuis de santé ont commencé en 2020. Je me demande si, avec l’abandon de l’académie Goncourt, mon corps, et plus précisément ma tête, n’ont pas perdu leurs défenses immunitaires… ». Le mal qui le ronge l’a « frappé à la tête, siège du cerveau et de la parole ».

Publicité

Concernant l’arrêt de ses émissions de télévision, Bernard Pivot l’explique notamment à cause de « la lassitude du public ». « Le pépé Pivot, il fatigue et il commence à nous les briser… », a-t-il ironisé.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Aujourd’hui Bernard Pivot n’est plus dans les petits papiers. Une réalité qu’il n’a pas honte d’évoquer. Après soixante années passées à recevoir « les nouveautés publiées par les éditeurs », tout a changé du jour au lendemain. Et c’est l’arrêt de sa chronique dans le JDD qui, selon lui, en a été l’élément déclencheur. « Mon nom a été rayé de la plupart des listes de service de presse, y compris chez mon éditeur. C’est normal, mais ça fait drôle ».

Désormais, l’auteur achète ses livres « comme tout le monde ». Une situation qui ne semble pas lui déplaire.

Publicité

>> A lire aussi : Cette célèbre chaîne licencie un journaliste phare et porte plainte

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.