Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Happy end : un enfant de deux ans, retrouvé dans un bois grâce au chien des gendarmes

Publié par Céline le 02 Mai 2021 à 22:29

Un enfant de deux ans a échappé à la surveillance de ses parents ce jeudi 29 Avril à Colombiès dans le département de l’Aveyron. Un important dispositif a alors été déployé par la gendarmerie de Villefranche-de-Rouergue. Cela a aidé à retrouver l’enfant sain et sauf. La recherche aura durée deux heures.

Aveyron : Deux ans, retrouvé dans un bois grâce au chien des gendarmes

Image : © Gendarmerie de l’Aveyron

>>> À lire aussi :  Cet Aveyronnais a un petit rituel : boire une bouteille de pastis en allant au travail, et ça aurait pu mal tourner…

Aveyron : un enfant retrouvé grâce au chien des gendarmes

Seulement quelques minutes d’inattention ont suffi pour que leur fils de deux ans et demi disparaisse. Ce jeudi 29 avril, des parents habitant Colombiès appellent la gendarmerie afin de signaler la disparition de leur jeune enfant, dans les bois. A lieu alors, un important dispositif de recherche :

  •  Plus de vingt gendarmes,
  • un hélicoptère,
  • des drones,
  • des motos
  • et un chien.

C’est d’ailleurs cette chienne, prénommée Jedï, qui a su localiser l’enfant dans le bois.  L’héroïne de la situation a, en effet, localisé l’enfant grâce à l’odeur de son doudou après deux heures de recherche.

Heureusement, la gendarmerie de Colombiès avait beaucoup d’éléments leur faveur pour retrouver le garçon. En effet, la disparition a été signalée très rapidement et ils connaissaient le point de départ. Fort du constat que généralement les très jeunes enfants ont tendance à aller dans le sens de la descente, ils sont donc descendus le long du chemin, et la chienne l’a rapidement localisé.

>>> À lire aussi : Cette chienne sauve une compère de la noyade, c’est héroïque (Vidéo)

Perdu à environ de 2 km de chez lui

L’enfant a finalement été retrouvé sain et sauf dans les bois de l’Aveyron par un chien. Néanmoins, il a tout de même parcouru 2 km, avant d’être stoppé dans sa promenade par un buisson de ronces lui fermant le chemin. Suite à plusieurs heures d’angoisse, les parents ont enfin pu serrer leur fils dans leurs bras et l’ont directement conduit à l’hôpital afin d’être sûr que tout aller bien, selon le protocole édicté par la gendarmerie. Rassurez-vous, le garçon va bien et les parents aussi. Ils ont dorénavant juste à se remettre de leurs émotions.

>>> À lire aussi : Ces petits chiens ont chassé un ours de leur territoire (vidéo)

0