Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

La nouvelle Une de « Charlie Hebdo » sur la Coupe du Monde féminine suscite une vive polémique

Publié par Églantine le 12 Juin 2019 à 13:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mercredi, le journal satirique « Charlie Hebdo » fait encore couler beaucoup d’encre avec sa nouvelle Une sur la Coupe du monde féminine de football.

La suite après cette publicité

Connu pour ses Unes provocatrices sur la religion, le sexe, la politique ou encore la culture, Charlie Hebdo est (encore) sous les feux des projecteurs. En kiosque chaque mercredi, l’hebdomadaire caricatural a soulevé l’opinion publique avec sa couverture sur la Coupe du monde féminine, représentant une vulve avec un ballon à la place du clitoris.

>>> À lire en plus : Évelyne Dhéliat se donne à fond pour la Coupe du monde féminine ! (vidéo)

La suite après cette publicité

Charlie Hebdo: misogyne ou féministe ?

En pleine ère « Balance ton porc » et « Me too » , la nouvelle Une de Charlie Hebdo sur la Coupe du monde féminine a fait couler beaucoup d’encre en ce mercredi. La raison ? Elle représente en grand plan un sexe féminin, rappelant le célèbre tableau de Gustave Courbet « L’origine du monde » et un ballon de football à la place du clitoris. Le titre « On va en bouffer pendant un mois » remet encore plus d’huile sur le feu. Face à cette couverture, beaucoup accusent le magazine satirique de sexisme et de misogynie ; mais Charlie Hebdo serait-il tout le contraire de cela ?

Voudrait-il plutôt faire passer un message féministe ? L’édito de Riss, le rédacteur en chef, conforte cette idée puisqu’il titre: « Le foot Féminin devra-t-il aussi participer à l’abrutissement des foules pour être pris au sérieux et considéré comme l’égal du foot masculin? » En prenant cette angle, le journal a plus tendance à critiquer les inégalités salariales entre les femmes et les hommes dans le football, les stéréotypes persistants (en ramenant la femme à un sexe) et le manque de reconnaissance des joueuses.

La suite après cette publicité
Une Charlie

>>> À lire en plus : Avant la Coupe du monde, le premier baby-foot féminin commercialisé en France

L’opinion publique divisée face à cette Une

Depuis ce mercredi matin, les commentaires sur la Une de Charlie Hebdo se multiplient sur les réseaux sociaux. Pour certains et certaines, le journal caricatural reste dans sa ligne éditoriale et dénonce le sexisme: « Il ne se moque pas des femmes ou des joueuses de foot mais il dénonce le sexisme. C’est pourtant pas compliqué… » , « C’est étrange mais moi la une de Charlie Hebdo je la vois comme une critique du sexisme » ou encore « Il ne faut pas oublier que Charlie a une grande tradition de foutage de gueule du sport en général et du football en particulier. » Pour d’autres, cette Une se digère mal: « C’est une blague cette UNE????? Franchement abusé » , « totalement déplacé » ou encore « Choqué n’est pas le mot, c’est vulgaire, pas drôle et je ne vois pas quel est le « message » là dedans. »

La suite après cette publicité

>>> À lire en plus : La Une cinglante de Charlie Hebdo sur Laeticia Hallyday…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.