Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Une interdiction prochaine d’avoir la clim chez vous ?

Publié par Elodie GD le 26 Août 2023 à 12:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les températures sont en hausses. Et, pour la plupart, la situation devient difficile à supporter, surtout en période estivale. C’est pourquoi certains envisagent l’installation de la clim dans leurs logements. Une initiative que ne soutient pas LFI.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Canicule : cet inquiétant constat qui vient de tomber

La fin de la clim chez les particuliers ?

La suite après cette vidéo

Pas de climatiseurs pour les particuliers. C’est ainsi que LFI voit les choses en tout cas.

La suite après cette publicité

Selon la cheffe de file, la députée Mathilde Panot, il vaudrait mieux prioriser l’installation de climatiseurs dans les lieux publics. Lieux dans lesquels se trouvent les plus vulnérables.

« Vous pouvez augmenter jusqu’à 2 degrés la température en ville en utilisant des climatiseurs«  , martèle-t-elle sur France Inter, affirmant que des études avaient été menées sur le sujet.

clim
La suite après cette publicité

À lire aussi : Bientôt des journées de travail plus courtes les jours de canicule ?

Une solution réservée aux plus vulnérables ?

Pour la députée, il ne s’agit pas de condamner l’utilisation des climatiseurs, mais de la réserver aux établissements les plus vulnérables à la chaleur. Elle évoque les Ehpad ou encore les hôpitaux.

La suite après cette publicité

Si LFI semble prendre le sujet très au sérieux, le climatiseur n’est pas la solution la plus prisée par les Français.

En effet, selon l’Ademe, en 2020, seuls 25 % des ménages français en étaient équipés. 20 % des ménages avaient fait le choix de la clim dans toute l’UE, d’après l’Agence européenne pour l’Environnement.

À lire aussi : Canicule : la ville la plus mortelle d’Europe en cette période se trouve en France

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.