Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Compteur Linky : encore une grosse douche froide pour les opposants du compteur vert…

Publié par Céline le 11 Mai 2022 à 12:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que ce petit compteur fait régulièrement parler de lui, une plainte déposée devant le tribunal judiciaire de Mâcon, pour « droit au refus » du compteur Linky, par 104 personnes aura finalement été jugée irrecevable.

Compteur Linky une centaine d'opposants déboutés devant le tribunal !

Des opposants au compteur Linky déboutés au tribunal

Alors que certaines personnes mettent du scotch sur leur compteur afin d’éviter d’être surveillé… la dernière affaire judiciaire ne risque pas de jouer en faveur de sa réputation ! En effet, le tribunal judiciaire de Mâcon a débouté une centaine d’opposants au compteur Linky. Ces derniers demandaient le « droit au refus » de cet appareil.

Malheureusement pour eux, cette demande a été jugée irrecevable et en plus, ils ont été condamnés à verser 5000 euros à Enedis, à titre de remboursement des frais de justice !

« C’est un dossier très compliqué à gagner ! »

L’avocat des plaignants a annoncé garder le droit de faire appel. Il explique, par ailleurs, que le résultat judiciaire n’est pas une surprise. En effet, il s’agit, selon lui, d’un dossier compliqué à gagner. Toujours selon les propos de l’avocat, il y aurait en France environ 7000 plaignants qui s’opposent à Enedis dans le cadre de différentes procédures. Et d’ici peu, une nouvelle affaire doit être jugée à Chalon-sur-Saône.

Pour rappel, ces nouvelles affaires s’appuient sur une décision rendue en novembre 2020 par la cour d’appel de Bordeaux. Celle-ci avait reconnu un « droit au refus » de l’installation d’un compteur Linky. Les nouveaux plaignants désiraient que ce droit au refus soit également acté pour les compteurs situés à l’extérieur du logement.

Lors de l’audience mâconnaise, la défense d’Enedis a assuré que Linky ne recueille que des données globales de consommation. Et absolument pas de données individualisées. Elle a également spécifié que le distributeur a l’obligation de déployer les compteurs dans l’ensemble des foyers français à l’horizon 2024. Sinon, il recevra une amende.

Enfin, en ce qui concerne l’argument sanitaire, il atteste que toutes les mesures effectuées jusqu’à présent assurent d’une exposition aux ondes extrêmement faible pour ces compteurs.

Source : BFMTV
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0