Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Confinement : Amazon prend une décision radicale

Publié par Justine le 22 Avr 2020 à 14:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Encore un peu de patience ! Si vous voulez commander un nouveau livre ou tout autre objet pour vous occuper pendant le confinement, il faut attendre la réouverture des entrepôts français d’Amazon ce samedi.

Publicité
Confinement : amazon ferme ses entrepots

>>> À lire aussi : Amazon : « des godemichets ou des drones », des employés choqués par des envois non-essentiels

Amazon subit le confinement

Les entrepôts français d’Amazon sont fermés depuis le 14 avril, il est donc impossible de commander sur le site depuis. Cette décision a été prise par le tribunal de Nanterre pour limiter les livraisons de produits non-essentiels pendant le confinement sous peine d’une amende d’un million d’euros. Amazon France a décidé de rétorquer en saisissant la cour d’appel de Versailles. La décision doit être rendue vendredi 24 avril à 14h, relate Capital.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Toutefois Amazon justifie sa décision : « Nous restons perplexes face à la décision qui a été rendue par le tribunal judiciaire de Nanterre le 14 avril et avons fait appel de cette décision devant la cour d’appel de Versailles. En effet, au regard de la complexité inhérente à nos activités logistiques et de l’amende d’un million d’euros par infraction imposée par le tribunal, le risque de contrevenir à la décision en expédiant des produits jugés non essentiels était trop élevé et c’est pourquoi nous avons dû suspendre temporairement les activités de nos centres de distribution français », relate BFM TV.

>>> À lire aussi : Confinement : Amazon prend une décision radicale

Confinement et vente en ligne

Publicité

En attendant, les entrepôts vont rester fermés jusqu’à samedi indique l’entreprise dans un communiqué : « Suite à l’audience en appel qui s’est tenue mardi 21 avril, nous maintenons temporairement la suspension de l’activité de nos centres de distribution français. Nous réévaluerons notre position une fois que l’arrêt de la cour d’appel aura été rendu vendredi 24 avril ».

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Quand aux salariés, ils « percevront leur plein salaire » durant la fermeture temporaire des entrepôts. Ces derniers ont également lancé une pétition pour reprendre le travail, indique Priscilla Soares, initiatrice de la pétition. « Les syndicats ne nous ont pas demandé notre avis », même si elle déclare qu’ « au début, Amazon n’était pas préparé », « ça s’est vite organisé avec des distances de sécurité et du matériel » et ne s’est jamais « sentie en danger ».

>>> À lire aussi : Livres, jeux de société, robots ménagers… : tout ce que vous ne pourrez plus acheter sur Amazon à partir d’aujourd’hui

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.