Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Coronavirus : des « preuves immenses » que le virus vient d’un laboratoire de Wuhan existent-elles vraiment ?

Publié par Jessy le 04 Mai 2020 à 23:33

Il y a quelques jours, Donald Trump avait annoncé que, pour lui, le virus était originaire d’un laboratoire de Wuhan. Après un début d’enquête, les autorités chinoises n’ont pas coopéré. Le président des Etats-Unis a une nouvelle fois annoncé, jeudi dernier, que le virus venait d’un laboratoire chinois. Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a annoncé qu’il existe « un nombre significatif de preuves » .

>> À lire aussi : Coronavirus : Ouvrir les portes ou pousser son caddie sans les mains ? Ce crochet « anti Covid » cartonne !

Coronavirus : son origine vient-elle d’un laboratoire de Wuhan ?

Énorme complot, erreur de parcours, ou origine d’un animal sauvage ? Les questions restent en suspens concernant l’origine du nouveau coronavirus. Mais selon Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine, il existerait « un nombre significatif de preuves » qui montreraient que le nouveau coronavirus vient bien d’un laboratoire de la ville de Wuhan, en Chine. Ce dernier s’est d’ailleurs exprimé sur la ABC : « Il existe des preuves immenses que c’est de là que c’est parti » a-t-il lancé, sans jamais se prononcer sur la libération intentionnelle ou non du virus par Pékin.

>> À lire aussi : Depuis le confinement, les abeilles produisent beaucoup plus de miel

Mike Pompeo accuse la Chine d’avoir déjà infecté le monde !

Lors de son passage sur la chaîne, Mike Pompeo fustige la Chine et ses pratiques controversées dans le passé,  et de ses laboratoires « ne respectant pas les normes » . « Ce n’est pas la première fois que le monde est mis en danger à cause de virus provenant de laboratoires chinois » a accusé le chef de la diplomatie américaine. Il a même annoncé un profond regret face au manque de coopération des autorités chinoises, expliquant que le pays empêche l’accès à leurs laboratoires. « Il faut que nous puissions aller là-bas. Nous n’avons toujours pas les échantillons du virus dont nous avons besoin » a-t-il déclaré.

De son côté, Donald Trump a de nouveau lié le coronavirus à l’Institut de virologie de Wuhan, comme l’indique 20 Minutes. Le président des Etats-Unis menace même la Chine de taxes punitives.

>> À lire aussi : Hausse du taux de contamination : le déconfinement du 11 mai est en danger

Source : 20 Minutes

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.