Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Coronavirus : le parc Disneyland Paris va t-il fermer ?

Publié par Claire JONNIER le 03 Mar 2020 à 12:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Contrairement à la grippe, le coronavirus est surtout craint à cause de sa propagation rapide. En effet, l’agent infectieux se transmet beaucoup plus facilement. C’est la raison pour laquelle, de nombreux événements ont été annulés ou reportés. Mais une question demeure, pourquoi Disneyland Paris reste-t-il encore ouvert ? Avec des touristes du monde entier, c’est un site jugé potentiellement dangereux !

>> À lire aussi : Coronavirus : des panneaux choquent les clients dans un supermarché Leclerc (vidéo)

Coronavirus : un virus à la propagation record !

Ce qui angoisse avec le coronavirus, sa vitesse de propagation. En effet, contrairement au virus de la grippe qui est beaucoup plus mortel mais moins infectieux, le covid-19 se transmet par sécrétions, gouttelettes et par contact. Alors évidemment, les autorités réagissent très rapidement en annulant certains « rassemblements de plus de 5 000 personnes. » On pense par exemple au marathon de Paris ou encore, au carnaval de Nice.

Toutefois, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur le parc d’attraction de Disneyland Paris. En effet, pour le moment, il reste ouvert alors qu’il draine en moyenne 10 millions de visiteurs par an. Par ailleurs, il faut savoir qu’il s’agit « de la première destination touristique d’Europe » avec plus de 5000 personnes par jour. Mais pour le moment, aucune fermeture en vue…

>> À lire aussi : Coronavirus : un impact inattendu sur le réchauffement climatique

Aucune fermeture à l’ordre du jour

Alors que la coronavirus semble se répandre à une vitesse record, beaucoup s’interrogent sur le parc d’attraction de Disneyland Paris. En effet, il semblerait que la direction refuse de fermer les portes tout simplement parce que les visiteurs ne sont pas confinés dans un bâtiment clos. Et effectivement, le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon avait été particulièrement clair sur le sujet. « Les activités en extérieur où vous êtes à deux mètres les uns des autres ne posent pas problème » puisque nous ne sommes pas en présence « d’un virus qui flotte dans l’air. »

Carton rouge ! Et le marathon de Paris ? Et bien dans ces circonstances, il faut savoir que ces rassemblements « conduisent à des mélanges avec des populations issues de zones où le virus circule possiblement. » En tous les cas, c’est la version d’Olivier Véran, le ministre de la Santé. Par ailleurs, lundi, un porte-parole du gouvernement avait précisé qu’« au début du marathon, vous êtes tous tassés les uns contre les autres, et la pratique sportive fait que vous avez des échanges potentiels de sécrétions – or nous savons aujourd’hui que le coronavirus se transmet par gouttelettes. » Quid de la file d’attente interminable dans le parc de Disney…

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0