Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Covid-19 : la Corée du Nord annonce plusieurs morts, le pays en état d’alerte

Publié par Quentin VIALLE le 13 Mai 2022 à 15:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après l’annonce il y a quelques jours d’un premier cas de Covid-19, la Corée du Nord a enregistré un premier décès. Les autorités affirment que le virus s’est déjà propagé dans tout le pays. Détails.

En Corée du Nord, un premier décès lié au Covid-19

Hier, jeudi 12 mai 2022, la Corée du Nord a reconnu pour la toute première fois depuis le début de la pandémie la présence d’un cas de Covid-19 sur son territoire. Après une urgente réunion du bureau politique, Kim Jong-Un a ordonné des mesures de confinement dans les villes du pays. « C’est le défi le plus important et la tâche la plus importante auxquels notre Parti doit faire face pour inverser rapidement cette situation de crise sanitaire », a expliqué la Korean Central News Agency (KCNA).

Quelques heures après cette annonce, la Corée du Nord a fait état d’un premier décès lié au Covid-19 et précise que 187.000 personnes atteintes de fièvre sont actuellement isolées et soignées. Elle affirme par ailleurs que la propagation s’est étendue à travers tout le pays. Au total, 6 personnes sont décédées, dont une a été testée positive au sous-variant BA.2 Omicron.

Corée du Nord : premier décès après une contamination au Covid-19

Un pays plus que réfractaire au vaccin

Si la plupart des pays ont accueilli le vaccin contre le Covid-19 à bras ouverts, la Corée du Nord a toujours refusé de se livrer à une campagne vaccinale. En effet, comme l’explique BFM, « aucun des 25 millions d’habitants n’est vacciné contre le coronavirus », et ce, malgré les recommandations de l’OMS.

Aujourd’hui, le régime le plus autoritaire du monde pourrait donc faire face à une crise sanitaire de très grande ampleur. « Si le nombre de décès dus à Omicron monte en flèche, Pyongyang pourrait être amené à demander le soutien de la Chine », a confié Cheong Seong-chang, spécialiste de la Corée du Nord à l’Institut Sejong.

Source : Yahoo
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0