Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Covid-19 : un homme vendait des « kits corona » pour s’infecter volontairement

Publié par Justine le 14 Déc 2021 à 12:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Aux Pays-Bas, un homme avait lancé une véritable affaire sur le Coronavirus. Ce dernier vendait des « kits corona » avec « les derniers variants et mutations » afin de s’infecter volontairement au Covid-19. Découvrez cette affaire hors du commun.

Covid-19 contamination volontaire

>>> À lire aussi : Variant Omicron et Covid : la mauvaise nouvelle de l’OMS…

Un homme vendait le Covid-19 en tube

Alors que la France subit sa 5e vague de Covid-19 et le monde lutte contre le variant Omicron, un homme vendait des « kits corona » pour que ses « clients » puissent se contaminer seuls et obtenir le passe sanitaire sans se faire vacciner. L’en-tête de son site Internet disait : « Voulez-vous déterminer par vous-même quand vous êtes infecté par le coronavirus ? Avec le kit corona, vous pouvez faire ce choix vous-même ! ».

En effet, il suffisait d’acheter ce kit qui contient « un tube plein de virus » et un autotest, pour 33,50 euros seulement. Pire, l’homme précisait que chaque tube avait moins de 3 mois, donc « vous pouvez donc être sûr que les dernières mutations et variants ont également été inclus ». 

>>> À lire aussi : Une femme avec un faux pass sanitaire décède du Covid-19 à l’hôpital

Des gens se contaminaient volontairement au Covid-19

Afin de justifier l’efficacité de son kit, le vendeur affirmait que le test serait positif après l’infection, avant de redevenir négatif après la guérison. Suite à l’achat, vous receviez ce kit via La Poste. Nous ne savons pas combien de kits ont été vendus. L’Inspection de la santé et de la protection de la jeunesse (IGJ) justifie cette initiative « d’humiliante » et souhaite prendre des mesures contre l’homme.

Basé aux Pays-Bas, l’homme a été arrêté puis interrogé par les forces de l’ordre à propos de son activité illégale. Le fournisseur d’hébergement a depuis fermé le site web, indique De Telegraaf. Par ailleurs, une enquête pour fraude est ouverte puisqu’en plus d’avoir mis en vente le virus du Covid-19 qui a fait 5,3 millions de morts depuis début 2020, le vendeur n’a jamais précisé les risques encourus.

>>> À lire aussi : Bientôt une 4e dose de vaccin ? Jean-François Delfraissy donne un avis tranché

Source : Le Parisien
0