Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Une femme avec un faux pass sanitaire décède du Covid-19 à l’hôpital

Publié par Céline le 11 Déc 2021 à 9:54
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une quinquagénaire, faussement vaccinée est décédée à la fin du mois d’octobre 2021 après avoir attrapé le Covid. Les médecins se sont malheureusement rendus compte beaucoup trop tard qu’il s’agissait, en réalité, d’un faux certificat.

Faussement vaccinée, cette quinquagénaire décède du Covid...

Image Pixabay

>> À lire aussi : Un homme tue toute sa famille avant de se suicider pour un faux pass sanitaire 

Faussement vaccinée, cette femme décède du Covid

C’est un avertissement qu’a tenté de faire passer Djillali Annane, chef du service réanimation de l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches. Présent au micro de RTL, il a souhaité expliquer comment une femme âgée de 57 ans était décédée de la Covid-19 fin Octobre dans son établissement, alors qu’elle affirmait être doublement vaccinée.

Arrivée à l’hôpital sans aucun antécédent médical, la femme souffrait d’une forme grave de la maladie. Cette dernière a d’ailleurs progressé extrêmement rapidement vers une atteinte respiratoire sévère. Néanmoins, à cause de son faux certificat de vaccination, le personnel soignant qui l’a prise en charge a été induit en erreur…. mortelle !

En effet, si les médecins avaient su qu’elle n’était pas vaccinée, ils auraient pu lui administrer des anticorps neutralisants. Dont il est connu aujourd’hui qu’ils sont capables de réduire le risque de progression de la maladie.

>> À lire aussi : La fin du pass sanitaire ? La CNIL met en garde le gouvernement !

Il avait eu des difficultés à convaincre sa femme

C’est l’époux de la patiente qui a finalement avoué qu’elle n’était, en réalité, absolument pas vaccinée. Lui-même affirme l’être… Mais il n’avait pas réussi à convaincre sa femme de se vacciner. D’après le Docteur, Djillali Annane, ce cas de fausse vaccination ne serait pas isolé !

Dans son service, il aurait actuellement au moins un autre cas sans aucun anti-corps. Ce patient aurait une forme sévère, mais il continue d’affirmer qu’il est vacciné… Le Docteur conclut d’ailleurs en souhaitant avertir les futurs patients. « Il est fondamental d’assumer jusqu’au bout son souhait de ne pas se faire vacciner. » Une fausse information peut tout changer !

>> À lire aussi : Après la 3e dose de vaccin, votre pass sanitaire est-il valable immédiatement ? 

Source : BFMTV
0