Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Delphine Jubillar partie faire le djihad ? Cette piste surprenante explorée par les enquêteurs

Publié par Gabrielle le 25 Août 2021 à 15:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Disparu depuis décembre 2020, Delphine Jubillar demeure introuvable. Les enquêteurs ont exploré toutes les pistes imaginables pour retrouver l’infirmière de 33 ans. Le Parisien révèle ce mardi 24 août que la police aurait étudié la piste du départ pour le djihad.

Delphine-Jubillar

>>> A lire aussi : Affaire Jubillar : de nouvelles révélations sur son mari Cédric viennent de tomber

Delphine Jubillar partie faire le djihad ?

Plus de huit mois après la disparition de Delphine Jubillar, les enquêteurs peinent à résoudre l’affaire. Ils n’ont toujours ni aveu, ni corps. Son mari reste le principal suspect dans la disparition de l’infirmière.

L’homme de 33 ans continuer de clamer son innocence. Cédric Jubillar a exposé plusieurs hypothèses concernant la disparition de sa femme. Durant un entretien avec les gendarmes, le père de famille évoque un départ dans un but religieux. Une piste étonnante, étudiée par les enquêteurs.

« Le jeune homme, 33 ans, évoque aussi l’hypothèse d’un départ au djihad de son épouse. Une piste vérifiée mais rapidement refermée » explique Le Parisien. En effet, Delphine Jubillar n’a jamais n’a jamais montré d’intérêt pour la religion.

Les théories surprenantes de son mari

Cédric Jubillar ne cesse d’évoquer de nombreuses pistes, mais aucune n’est concluante. Lors d’une énième audition face aux gendarmes, il avait également soupçonné sa femme d’être partie en Espagne avec son amant.

Toutes les pistes probables ont été étudiées par les enquêteurs. D’ailleurs, une Delphine Jubillar avait bien été trouvée en Espagne mais il ne s’agissait pas de la mère de famille disparue. Le procureur de Toulouse avait écarté l’hypothèse d’un départ volontaire.

« La notion de suicide ou de départ volontaire est en contradiction totale avec les éléments du dossier » déclare-t-il lors d’une conférence de presse. Cédric Jubillar est toujours incarcéré et à l’isolement. Ses avocats doivent une nouvelle fois faire appel de son placement en détention provisoire.

>>> A lire aussi : Delphine Jubillar : cette question à laquelle elle a toujours refusé de répondre avant sa disparition

0