Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Crash d’avion : L’appareil s’écrase sur une ligne de haute tension

Publié par Lucas Obin le 30 Nov 2022 à 9:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce sont des images rares. Et pourtant : le choc, lui, a été profond. Aux États-Unis, à quelques heures de voiture de la célèbre capitale de Washington, les habitants ont vu leur après-midi être marquée de plein fouet par le crash d’un avion. Pour autant, cet accident n’avait rien d’habituel. Et pour cause : l’engin s’est emplâtré sur une ligne de haute tension.

>>> À lire aussi : Crash d’un ULM : deux personnes perdent la vie

Un avion s’écrase sur une ligne de haute tension

En entendant un bruit monstrueux à proximité de leur logement, les habitants de cette banlieue de Washington ont tout de suite compris qu’un drame venait de se produire. Et c’est peu dire… Au sommet d’une ligne de haute tension gisait ainsi un avion qui, malheureusement, n’a pas pu éviter la collision. En son sein, deux personnes, dont le pilote, ont été recensées par les autorités qui, instantanément, se devaient d’engager une procédure de sauvetage. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’est avéré périlleux !

Pendant six heures, les sauveteurs ont ainsi tenté de sécuriser les différents fils électriques de cette ligne de haute tension. C’est donc à une véritable course contre-la-montre que les habitants ont assisté, voyant, dans la cabine de l’avion, les deux victimes gravement blessées perdre patience…

>>> À lire aussi : Deux avions se percutent en plein ciel pendant un show aérien (vidéo)

etats-unis avion crash ligne haute tension

Tout est bien qui finit bien

De longues heures plus tard, les secours ont finalement réussi à sécuriser la zone, à stabiliser l’avion et à sortir les deux passagers de son bord. Sans plus attendre, les deux victimes ont été conduites en état d’urgence à l’hôpital, mais, à ce jour, le constat est clair : leur pronostic vital n’est pas engagé.

Et ça, c’est déjà une excellente nouvelle quand on connait l’espérance de vie d’une personne concernée par le crash d’un appareil. Comme quoi, même après le pire des orages, le soleil finit toujours par pointer le bout de son nez ! Et cet adage, il est pour les 85.000 personnes qui ont forcément été privées… d’électricité.

>>> À lire aussi : Crash aérien : un jet privé s’écrase en pleine mer

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0