Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Des détenus se font livrer des lames de scie et du matériel à chicha avec un drone en prison !

Publié par Céline le 18 Août 2021 à 17:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La semaine dernière, un drone, qui transportait des lames de scie et du matériel à chicha s’est écrasé dans une des cours de la maison d’arrêt de Nîmes. Ce matériel est bien évidemment totalement interdit dans la prison. Il était certainement destiné à des détenus. Une enquête judiciaire a été immédiatement ouverte.

Des détenus se sont livrer des lames de scies et du matériel à chicha avec un drone !

Image Pixabay

Décidément, il n’y a pas que les géants du e-commerce qui s’intéressent à la livraison de colis par drone… En effet, il semblerait que cela soit désormais expérimenté au sein des prisons. Ceci afin de ravitailler en toute discrétion l’ensemble des détenus. Cet événement insolite s’est déroulé dans la nuit du 8 au 9 août à la maison d’arrêt de Nîmes.

>>> À lire aussi : Une gardienne de prison entretenait une relation très coquine avec un détenu et est condamnée à 12 mois de prison

Des détenus reçoivent des lames de scie et du matériel à chicha par drone !

Du matériel à chicha, des câbles de téléphone ainsi que des lames de scie à métaux : voilà ce que devait délivrer le drone. Malheureusement pour les détenus, il s’est écrasé et à répandu son insolite cargaison à l’intérieur d’une des cours de la maison d’arrêt de Nîmes.

Selon le syndicat Ufap-Unsa justice, il s’agirait d’un modèle de drone assez couteux, et capable de transporter différents objets lourds. Quant au matériel transporté, il est bien évident qu’il est totalement interdit au sein de la prison.

Une enquête a été ouverte pour réussir à identifier le pilote du drone mais  aussi les bénéficiaires parmi les détenus. Si l’anecdote peut amener à sourire, elle n’en est pas moins révélatrice d’une situation qui est complètement hors de contrôle.

>>> À lire aussi : Une avocate grillée en plein rapport sexuel en prison avec son client !

De nombreuses façons de transmettre des objets de manière illicite

En effet, il est important de savoir que les murs des prisons se font de nos jours de plus en plus minces. Et les objets ont beaucoup plus de facilité à circuler à flux tendus. De plus, les façons de remettre des objets aux détenus de manière illicite sont très nombreuses. Et les parades malheureusement beaucoup plus compliquées.

Il faut dire qu’ils ont opté cette fois pour une manière insolite avec un drone ! Mais il faut savoir que les méthodes traditionnelles perdurent. La toute première restant celle du jet de projectiles. A l’aide d’une balle de tennis évidée, des ballons de foot, ou bien encore des bouteilles, ils arrivent à lancer les effets  au-dessus du mur d’enceinte.

>>> À lire aussi : Prison : Le nombre de détenus qui récidivent à peine libérés fait froid dans le dos

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0