Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une avocate grillée en plein rapport sexuel en prison avec son client !

Publié par FJ le 03 Août 2021 à 17:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une situation des plus étonnante que vient de vivre une prison de Charente-Maritime. Ce vendredi 30 juillet, une avocate rendait visite à son client dans l’établissement pénitentiaire mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Les gardiens l’ont surprise en plein rapport sexuel avec ce dernier ! 

prison client avocate rapport

>>> À lire aussi : Une gardienne de prison incarcérée pour avoir couché avec un détenu devant 11 autres prisonniers

Du professionnel au privé

La barrière entre le professionnel et le privé peut être très mince. Et il n’est pas rare que certains franchissent la limite interdite. Évidemment, dans certains corps de métier, cela ne pose pas de problème malgré le fait que cela puisse être mal vu.

Dans d’autres, la situation est plus compliquée surtout lorsqu’il y a un enjeu derrière et que ce dernier soit être totalement objectif.

Cette limite, une avocate de Charente-Maritime a décidé de la franchir et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette dernière risque gros…

>>> À lire aussi : Une prof d’anglais risque 12 ans de prison pour sa relation avec un étudiant de 17 ans

Une avocate surprise avec son client !

Et pour cause, elle allait rendre visite à son client dans une prison de Charente-Maritime à la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré ce vendredi 30 juillet 2021. Et alors qu’un surveillant faisait sa ronde habituelle, il a été surpris par l’une des cellules.

Dans celle-ci, une avocate et son client étaient en plein rapport sexuel, ce qui est évidemment interdit en prison, surtout en pleine crise sanitaire du covid-19. L’établissement pénitentiaire a déjà dû gérer un cluster il y a quelques mois et ne veut évidemment pas replonger dedans.

Le détenu passera devant une commission de discipline afin de répondre de ses actes mais l’avocate pourrait bien perdre son travail. En effet, Madame le bâtonnier Catherine Cibot-Degommier, présidente de l’Ordre des avocats a assuré au journal Sud Ouest qu’une « enquête sérieuse«  allait être menée pouvant mener jusqu’à sa radiation du barreau. 

>>> À lire aussi : Battue, prostituée et violée par son compagnon pendant 25 ans, elle finit par l’abattre et risque aujourd’hui la prison

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0