Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >

Vous avez un désir obsessionnel des sucreries ? Voici comment y mettre fin !

Publié par Romane TARDY le 18 Nov 2020 à 14:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les sucreries sont la tentation incarnée. Elles peuvent faire l’objet d’un désir obsessionnel. En réalité, cette envie de sucré cache un réel manque bien plus profond.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Vous ne verrez plus Ronald McDonald comme avant après avoir vu cette vidéo choc !

La suite après cette vidéo

Les sucreries : une tentation immense

On sait que les sucreries ne sont pas bonnes pour la santé et pourtant la tentation d’en manger est très grande. La nutritionniste russe Elena Solomatina explique que vous pouvez parfois céder à ce désir de sucré mais qu’après il faut rapidement revenir à un régime alimentaire normal. Toutefois, si le désir de sucreries ne disparaît pas, il y a surement une explication plus profonde.

La suite après cette publicité

Il peut tout d’abord s’agir d’un manque d’éléments dans le corps comme de chrome, de magnésium ou de vitamine B. Ces carences peuvent facilement être comblées comme l’explique la nutritionniste : « On peut obtenir du chrome sous forme d’additifs, on le trouve dans la viande, dans les fruits de mer. Le magnésium se trouve dans le sarrasin, dans les légumes verts, dans les graines. Les vitamines B sont à obtenir dans la viande, les glucides complexes, le pain au blé entier, les céréales » .

Un manque à combler

Une autre raison est beaucoup plus psychologique. C’est une forme de manque qui peut créer le désir de sucrerie : le manque d’énergie ou d’activité. Les sucreries sont également un réconfort face au stress ou à une situation imprévue.

La suite après cette publicité

Elena Solomatina donne quelques exemples : « Il peut s’agir d’un divorce, de la maladie de proches, ou si une personne ne peut pas recevoir les hormones du plaisir de quelque chose: pas de passe-temps, si elle a arrêté de faire du sport, a pris sa retraite » . Maintenant vous saurez pourquoi vous pouvez avoir un désir obsessionnel de sucreries et vous trouverez sûrement une solution pour le diminuer.

Source : Sputnik

A lire aussi : Vous pratiquez le jeûne intermittent ? Vous devriez VRAIMENT vous méfier

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.