Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vous pratiquez le jeûne intermittent ? Vous devriez VRAIMENT vous méfier

Publié par Elisa GERLINGER le 22 Avr 2021 à 14:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le jeûne intermittent est une nouvelle pratique à la mode pour perdre du poids. Seulement, elle peut aussi entraîner des effets indésirables.

De nombreuses pratiques existent pour la perte de poids. C’est notamment le cas du jeûne intermittent. Comme un jeûne classique, il s’agit de ne pas manger ni boire pendant une période. Mais l’intermittence permet de continuer de se nourrir mais seulement pendant une partie de la journée. Par exemple, vous pouvez jeûner pendant 16h, puis manger comme vous le souhaitez pendant 8h. Vous êtes maitre de vos horaires. Même si cette technique a prouvé qu’elle permet en effet de maigrir, elle démontre également des effets indésirables sur la santé.

A lire aussi: Les incroyables bienfaits de l’eau à jeun

Une pratique pas si efficace ?

Selon des études scientifiques, le jeûne intermittent pourrait perturber le sommeil. Elles révèlent que cela pourrait diminuer le temps de sommeil paradoxal, celui qui améliore votre mémoire, votre humeur, et vos capacités d’apprentissage. C’est pour cela qu’il est préférable de manger plusieurs fois dans la journée, pour éviter l’envie de grignoter au milieu de la nuit. Cette pratique pourrait également rendre moins alerte et vigilant. Le corps ne consommant pas assez de calories pendant la période de jeûne, son énergie est diminuée. Cela peut entrainer des vertiges, des difficultés de concentration et de la fatigue.

A lire aussi: Les incroyables bienfaits du concombre

Souffrir de fringales intenses

Le jeûne intermittent permet de réduire les graisses, mais il réduit également les muscles, ce qui n’est pas le but. Ensuite, se priver de nourriture pendant une longue période peut augmenter votre taux de cortisol, et donc votre stress. Mais le risque le plus élevé est de souffrir de fringales intenses. En effet, votre corps va pensé à son prochain repas ou au nombre de calories contenues dans chacune de vos futures bouchées.

Avant de se lancer dans ce genre de pratique, il est fortement conseillé de demander conseil à un médecin. Et il est évidement important de revoir son alimentation.

A lire aussi: Pratique sexuelle: que veut dire être fornicophile ?

Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail