Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Disparition Delphine Jubillar : Et si les enquêteurs avaient une liste de suspects ?

Publié par Lucie B le 16 Fév 2021 à 11:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lundi 15 février, l’avocat Philippe Pressecq, qui représente certains proches de Delphine Jubillar, s’est exprimé à Midi Libre, concernant le déroulement de l’enquête, deux mois après la disparition de la mère de famille.

Delphine-Jubillar

À lire aussi : Disparition de Delphine Jubillar : Ce gros souci rencontré par son mari suite à cette affaire !

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Les enquêteurs encore mobilisés pour retrouver Delphine Jubillar

Le 15 décembre dernier, en pleine nuit, Delphine Jubillar, une infirmière et mère de famille de 33 ans, quitte son domicile de Cagnac-les-Mines. Depuis, elle n’a plus donné signe de vie. Cela va faire deux mois que l’enquête est en cours, et trois perquisitions ont déjà eu lieu au domicile familial, qu’elle partageait avec son mari, Cédric, avec lequel elle était en cours de séparation.

Lundi 15 février, l’avocat Philippe Pressecq, qui représente les cousines et les proches de Delphine Jubillar, a donné une interview à Midi Libre, où il s’est exprimé sur l’avancée de l’enquête. L’avocat explique que l’enquête est encore au stade pur et dur et mobilise encore dix enquêteurs à plein temps.

L’avocat est persuadé qu’il y a un ou des suspects

D’après Me Philippe Pressecq, si l’enquête continue de durer dans le temps, c’est que les enquêteurs ont des personnes suspectées ou un suspect, et qu’ils veulent recueillir suffisamment d’éléments pour aboutir à une mise en examen. « Officiellement, on ne sait pas s’il y a des suspects. Officieusement, je suis sûr qu’il y en a. Ça me paraît impossible qu’ils n’aient rien trouvé. Le crime parfait n’existe pas » .

L’avocat des cousines et des proches de Delphine Jubillar est revenu ensuite sur la réactivation du compte Facebook de la mère de famille, qui est arrivé à deux reprises. Pour lui, il y a quatre hypothèses pour expliquer cette connexion. Soit ce sont les enquêteurs, dans le cadre de l’enquête, soit c’est un tiers, soit c’est Delphine ou alors, ce n’est qu’un bug.

Source : Midi Libre

À lire aussi : Delphine Jubillar : Nouvelles révélations sur les perquisitions au domicile du couple !

0