Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Disparition de Lola : Le mobile de la suspecte enfin dévoilé ?

Publié par Romane TARDY le 18 Oct 2022 à 15:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce week-end, l’affaire de la disparition de la jeune Lola a bouleversé toute la France. Retrouvée sans vie dans une malle, une suspecte a rapidement été arrêtée. Mais quel serait son mobile ?

Publicité

À lire aussi : Une adolescente hospitalisée dans un état grave après un challenge TikTok

Disparition de Lola : Une affaire qui bouscule le pays

Coup de folie, vengeance ? Pourquoi Lola a-t-elle connu un sort aussi terrible alors qu’elle n’avait que 12 ans ? Après la découverte de son corps dans une malle, la police a repéré, grâce aux vidéosurveillances, la dernière personne qui l’aurait vue en vie.

Publicité
LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Il s’agit d’une jeune SDF de 24 ans dont le profil fait énormément parler. Si elle ne semblait a priori pas connaître la victime, elle a fini par passer aux aveux dans un récit glaçant. Abus se*uels, sang bu dans un flacon, le récit est insoutenable. Elle a alors été mise en examen et placée à l’isolement.

Une question demeure : quel est le mobile de Dhabia B ? Ses motivations restent encore très floues. La police privilégie la piste d’un acte gratuit ou d’un coup de folie. La suspecte serait d’ailleurs touchée par des troubles psychologiques. Des expertises devraient bientôt affiner son profil.

Publicité

À lire aussi : « 23h par jour attachés à des chaises » : un enfant rescapé de la maison de l’horreur raconte son calvaire (vidéo)

Une vengeance envers la famille ?

Malgré cette piste, les autorités se tournent aussi vers un possible acte de vengeance. En effet, la suspecte connaîtrait la famille de Lola et notamment sa mère. Gardienne de l’immeuble où la victime vivait, la mère de Lola aurait eu une altercation avec Dhabia B suite à son refus de lui délivrer le badge d’accès à l’immeuble.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Sans domicile fixe, Dhabia B était hébergée chez sa sœur, qui habite dans la même résidence que la victime. Cette dernière s’est aussi retrouvée en garde à vue, mais a assuré qu’elle n’avait aucun lien avec cette affaire, se trouvant sur son lieu de travail ce jour-là. Avant d’être libérée, elle a admis que sa petite sœur s’était marginalisée depuis plusieurs années et que ses propos étaient parfois « décousus et incohérents » .

Affaire à suivre…

À lire aussi : « Des filles de 15 ans qui se prostituent » : Zone interdite choque avec son reportage sur les enfants placés

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.