Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

Une adolescente hospitalisée dans un état grave après un challenge TikTok

Publié par Felix Mouraille le 26 Août 2022 à 10:52

Lors de son adolescence, Sarah Plat participe à un tournoi de hockey avec ses amis. Sûrement pour rajouter du piment, ses potes lui proposent de faire un challenge TikTok : « le briseur de crâne ». Ce défi tourne mal et Sarah, 18 ans aujourd’hui, traîne toujours des complications.

Crédit : Phil Harris

« Briseur de crâne » : Un challenge TikTok viral et surtout dangereux

Le challenge « briseur de crâne ». Ce défi TikTok n’inspire pas la confiance et pourtant de nombreux adolescents voire enfants « s’essayent au jeu ». Appelé skull breaker, ce challenge consiste à sauter en l’air avant de se faire balayer sous les pieds pour avoir une chute brutale.

Certains experts révèlent que des enfants de 6 ans regardent ce type de vidéo. Pourtant cela tourne très vite au drame, la preuve avec Sarah Plat qui a été transporté à l’hôpital sans aucune sensation dans la jambe droite, après avoir atterri sur le cou.

« Nous avons pensé que faire le TikTok serait amusant et drôle, mais je ne voulais pas vraiment y participer parce que je ne voulais pas me blesser. Mais c’était un peu la pression des pairs. » Raconte, Sarah, âgée de 16 ans au moment des faits. Les challenges de danse TikTok continuent, mais au milieu de ça des défis dangereux apparaissent. En France, une « trend » similaire au « briseur de crâne » était devenue virale.

@lou20270 Juste parce que je me suis fais mal 😭@allan_rene35 @lilou.chvrt #fyp #pourtoi #baleyette ♬ son original – Louanne

Malgré son rétablissement, Sarah a toujours des complications médicales

À 18 ans, Sarah doit encore se rappeler du jour où elle s’est cassée trois os du cou et la vertèbre T5. Heureusement, elle peut remarcher mais elle souffre toujours de séquelles. Depuis l’accident, la jeune fille perd souvent connaissance après avoir développé le syndrome de la tachycardie posturale.

Aujourd’hui, Sarah Plat veut servir d’exemple et demande aux jeunes de faire attention. « Je veux essayer de sensibiliser les gens à ne pas le faire, car quelqu’un pourrait être blessé. » 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.