Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Elisabeth Borne : ce poste offert par Emmanuel Macron dans le nouveau gouvernement qu’elle a refusé

Publié par Elodie GD le 12 Jan 2024 à 14:36

La nouvelle est tombée ce 8 janvier : Elisabeth Borne a démissionné de sa fonction de Premier ministre. Une annonce qui n’a pas surpris, les rumeurs de remaniement faisant la Une des médias depuis plusieurs semaines. Malgré le départ de son ancien bras droit, Emmanuel Macron a tout de même tenu à la garder auprès de lui, en lui proposant un nouveau poste au sein du gouvernement. Proposition qu’Elisabeth Borne aurait gentiment déclinée.

À lire aussi : Gabriel Attal : le nouveau Premier ministre a-t-il un lien de parenté avec Yvan Attal ?

Elisabeth Borne décline une offre du président

Après 19 mois passés à la tête du gouvernement, Elisabeth Borne a remis sa démission. À sa place, Emmanuel Macron a nommé Gabriel Attal, 34 ans, que beaucoup pressentaient au poste de Premier ministre. S’il a accepté le départ de son bras droit, le président comptait bien la garder auprès de lui encore quelque temps.

C’est pourquoi il lui aurait proposé un poste au sein du gouvernement, la veille de l’annonce officielle de sa démission. Ainsi, le 7 janvier, Emmanuel Macron aurait offert à la future ex-Première ministre d’occuper le poste de ministre des Armées, succédant ainsi à Sébastien Lecornu.

Une offre alléchante, qu’Elisabeth Borne a préféré décliner. En effet, lors de sa prise de parole durant la passation de pouvoirs, elle a dévoilé ses projets.

Nouveau poste proposé Elisabeth Borne gouvernement

À lire aussi : Elisabeth Borne vapote en pleine Assemblée : Une députée la recadre

« Continuer à servir mon pays »

Ancienne députée de la 6ᵉ circonscription du Calvados, Elisabeth Borne semble bien déterminée à reprendre ses fonctions au sein de l’Assemblée nationale. Une perspective qui semble la motiver, à en croire son discours du 9 janvier dernier.

Durant son allocution, elle s’est réjoui de « continuer à servir son pays […] avec détermination et exigence » . Elle poursuit : « Je veux dire ma reconnaissance aussi aux parlementaires de la majorité dans un contexte inédit. Souvent, face aux attaques les plus brutales, ils ont tenu. Alors, je serai bientôt l’une d’entre eux » .

De retour à son poste de député, Elisabeth Borne reprendra le siège de Freddy Sertin, son suppléant depuis le 23 juillet 2022.

À lire aussi : Un élève victime de harcèlement scolaire témoigne : La réaction d’Elisabeth Borne fait polémique

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.