Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Démission d’Elisabeth Borne : Combien va-t-elle toucher pour son départ ?

Publié par Fanny Jacob le 09 Jan 2024 à 21:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Emmanuel Macron aurait eu beaucoup de mal à supporter sa Première ministre sur la fin. Du coup, ce 8 janvier 2024, Elisabeth Borne a remis sa démission. Va-t-elle toucher une indemnité de départ en partant de Matignon ?

La suite après cette publicité

A lire aussi : Gabriel Attal et Olivier Véran en couple ? Le dérapage de Juan Branco

Elisabeth Borne, c’est fini : elle dépose sa démission

En ce début janvier 2024, la Première ministre Elisabeth Borne a remis sa démission. Elle passe ainsi la main au quatrième Premier ministre d’Emmanuel Macron, Gabriel Attal.

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

D’ailleurs, le compagnon de Stéphane Séjourné a déjà investi Matignon. Félicité par le président, choisi par ce dernier, Gabriel Attal semble fin prêt à reprendre le flambeau.

Mais, que va devenir Elisabeth Borne ? Après vingt mois à la tête du gouvernement, entre manifestations, réforme des retraites, 49.3 et vapotage à l’Assemblée, va-t-elle réussir à revenir à une vie normale ?

Pour le moment, l’ex-Première ministre française n’a pas dévoilé ce qu’elle allait faire après avoir occupé ce poste compliqué. Toutefois, nous savons qu’elle va avoir quelques avantages liés à son ancienne fonction.

La suite après cette publicité
Elisabeth Borne

A lire aussi : Une jeune députée fait un haka en plein Parlement pour son premier discours

Une indemnité de départ et de nombreux avantages

La suite après cette publicité

D’après Ouest-France, Elisabeth Borne devrait commencer par toucher une indemnité de départ. Cette indemnité équivaudrait à environ trois mois de salaire.

Étant donné qu’elle aurait touché 14 910 euros par mois comme Première ministre, cette dernière devrait recevoir une indemnité de départ de 44 730 euros.

Notez cependant qu’il y a des conditions. Elle ne doit pas avoir d’activité pendant les trois mois prochains pour recevoir cette indemnité. De ce fait, elle ne reprendra pas son siège de députée avant ce délai.

La suite après cette publicité

Il semble aussi qu’Elisabeth Borne ait droit à d’autres avantages. Par exemple, disposer d’une secrétaire, d’un garde du corps ou encore d’un chauffeur.

A lire aussi : Restriction des APL pour les immigrés ? Un accord a été trouvé

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.