Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Emmanuel Macron et Jean Castex pourraient ne pas s’opposer à sacrifier les plus fragiles !

Publié par La rédaction le 07 Fév 2021 à 9:56
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans la période d’incertitude actuelle, la situation sanitaire, notamment affaiblie par la propagation des variants anglais et sud-africains, continue de se dégrader. Pourtant, l’exécutif et Jean Castex considèrent que cette dernière « ne justifie pas » de reconfinement, posant ainsi la question suivante : Emmanuel Macron et Jean Castex sont-ils prêts à sacrifier les plus fragiles ?

Emmanuel Macron et Jean Castex contre l’avis des médecins

« C’est pire que tout » juge Cécile Vigneau, cheffe du service de néphrologie à Rennes. Selon elle, le risque actuel est au plus haut. Un risque qui, depuis la fin d’année 2020, n’est jamais réellement redescendu. Selon le professeur Gilbert Deray, chef du service de néphrologie à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, Emmanuel Macron n’aurait plus la sécurité sanitaire comme vision principale, et ne chercherait plus à faire passer la situation sanitaire devant les autres problèmes du pays.

>>> A lire aussi : Covid-19 : cette décision de Castex qui provoque la colère des médecins

jean castex presse covid

© Gouvernement

« 350 ou 400 mots par jour, ça a l’air acceptable »

Pour la docteure Hélène Rossinot, « ce qu’on tolère aujourd’hui, on ne l’acceptait pas il y a six mois ». Les questions sur les nouvelles prises en considération de la maladie d’Emmanuel Macron et de son gouvernement commencent donc à se poser.

>>> A lire aussi : Covid-19 : les hôpitaux obligés de prendre une décision radicale !

Le Président de la République, avec une nouvelle stratégie surprise, et notamment l’absence d’un reconfinement, qui s’avère très risquée pour les personnes les plus fragiles, semblerait prêt à sacrifier ces derniers. Pendant que les chiffres présentent des centaines de morts et des milliers de nouveaux cas positifs quotidiens, Emmanuel Macron se concentre sur d’autres moyens de traitements contre le SARS-CoV 2. Une stratégie qui, à terme, pourrait donc entraîner le sacrifice des plus fragiles.

>>> A lire aussi : Emmanuel Macron : sa grande promesse aux Français sur les vaccins !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER