Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Covid-19 : les hôpitaux obligés de prendre une décision radicale !

Publié par Jessy le 05 Fév 2021 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En France, la situation sanitaire ne semble pas s’arranger, malgré les nombreuses mesures prises par le gouvernement. En Ile-de-France, les hôpitaux commencent sérieusement à être surchargés en réanimation.

La suite après cette publicité

Les hôpitaux de la région pensent à déprogrammer entre 15 et 20% des activités. 707 patients sont actuellement en réanimation en Ile-de-France, contre 616 la semaine dernière.

>> À lire aussi : Écœurant : un homme se moque du coronavirus et se filme en train de lécher un distributeur de billets ! (vidéo)

La suite aprés cette video

Covid-19 : les services réanimations d’Ile-de-France surchargés !

La suite après cette publicité

La crise sanitaire ne semble pas diminuer en France. Alors que le gouvernement a annoncé que plus de 14% des cas positifs au Covid-19 sont liés au variant britannique, les services de réanimation sont de plus en plus chargés. Les autorités sanitaires ont d’ailleurs annoncé que 707 patients sont actuellement en réanimation, contre 616 la semaine dernière.

Un chiffre qui inquiète le gouvernement, alors que le couvre-feu à 18 heures est maintenu et les contrôles de police plus stricts. Malgré les efforts fournis par les hôpitaux et les citoyens, la situation ne semble pas s’améliorer, obligeant les hôpitaux d’Ile-de-France à prendre certaines décisions.

D’ici quelques jours, les hôpitaux de la région devraient déprogrammer les activités les moins urgentes afin de répondre à la demande des patients en réanimation.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Pfizer : la somme colossale que va toucher le laboratoire pour les vaccins contre la Covid-19 !

Déprogrammation des activités pour plus de lits en réanimation !

Afin de répondre au mieux aux besoins des services de réanimation, l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris envisage de déprogrammer les activités les moins urgentes à partir de la semaine prochaine, comme le rapporte BFMTV Paris. Une décision logique, puisque les hôpitaux souhaitent utiliser ces déprogrammations pour ajouter des lits en réanimation. « Ouvrir des nouveaux lits c’est aussi fournir du personnel, armer ses lits en terme de personnel et de matériel et ce qui malheureusement veut dire qu’il va falloir déprogrammer certaines activités de nos hôpitaux » a indiqué Frédéric Adnet, chef d’urgences de l’hôpital Aviciennes de Bobigny, à BFM Paris.

La suite après cette publicité

Beaucoup de directeurs d’hôpitaux se désolent cependant que le gouvernement ne prenne pas la décision de reconfiner une nouvelle fois le pays.

>> À lire aussi : Covid-19 : cette date à laquelle le reconfinement pourrait tomber

Source : BFMTV

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.