Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : cette date à laquelle le reconfinement pourrait tomber

Publié par Manon CAPELLE le 04 Fév 2021 à 12:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Malgré le nombre de contaminations, le gouvernement tente d’éviter une troisième vague épidémique en France. Le mois de février est crucial pour freiner l’épidémie de Covid-19. De nombreuses décisions sanitaires pourraient être prises ce mois-ci.

Covid-19 mois février crucial

>>> À lire aussi : Covid-19 : le virus déjà présent il y a dix ans ? Les révélations troublantes

Contre le Covid-19, le gouvernement choisit de ne pas reconfiner le pays

Pour le moment, le gouvernement a choisi de temporiser et d’ajouter de nouvelles restrictions sanitaires, plutôt que de confiner le pays. Face à cette décision, qui a surpris bon nombre de concitoyens qui s’attendaient à un nouveau confinement, le ministre de la Santé a expliqué ce choix controversé dans les colonnes du JDD.

« Le moindre mois, la moindre semaine, le moindre jour de confinement qu’on peut éviter aux Français, il faut qu’on le prenne. On le doit à nos commerçants, à nos artisans, aux PME et aux Français, pour qui c’est extrêmement difficile depuis près d’un an. On ne fait pas de pari avec la santé des Français, on fait des choix », a expliqué Olivier Véran.

Ce jeudi 4 février, Jean Castex sera accompagné du ministre lors de la conférence de presse hebdomadaire. Les deux hommes du gouvernement devraient prendre la parole afin d’encourager les Français à poursuivre leurs efforts. Les thèmes du télétravail et de la vaccination devraient également être abordés. À ce stade, il est peu probable que le Premier ministre annonce un reconfinement.

>>> À lire aussi : Covid-19 : Le variant britannique aurait muté et c’est très inquiétant !

« Une situation tendue » est à craindre pour la fin du mois de février

Il y a une dizaine de jours, une source de l’Élysée confirmait : « Si on pouvait tenir sans confiner jusqu’à mi-février voire fin février, ce serait formidable car fin février, nous aurons vacciné 4 millions de personnes et nous serons alors dans une autre histoire ».

Le gouvernement souhaite temporiser, afin de repousser l’échéance d’un éventuel confinement au plus tard possible. D’autant que le président de la République a fait la promesse à tous les adultes français qu’ils pourraient être vaccinés « d’ici la fin de l’été », pour ceux qui le désirent.

Toutefois, les variants viennent compliquer la tâche au gouvernement. Actuellement, les variants représentent près de 14% des contaminations quotidiennes. Cette hausse exponentielle inquiète les autorités ainsi que la communauté scientifique. Sur BFM TV, Olivier Véran soulignait qu’en France, nous observons « une augmentation d’environ 50% par semaine, contre 70 à 100% à l’étranger dans les pays sans couvre-feu ». Alors, les scientifiques craignent « une situation tendue fin février ».

>>> À lire aussi : Covid-19 : Partir en vacances au mois de février, c’est possible, mais attention !

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.