Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Les vacances scolaires estivales de vos enfants bientôt raccourcies ? Emmanuel Macron répond

Publié par Romane TARDY le 28 Juin 2023 à 10:46
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que les élèves finissent l’école dans une semaine, Emmanuel Macron a fait une déclaration sur les vacances scolaires. Il relance le débat sur la durée des congés estivaux.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Remaniement : Elisabeth Borne sur la sellette ? Emmanuel Macron répond

Emmanuel Macron favorable au raccourcissement des vacances d’été

Emmanuel Macron est en visite à Marseille. Le président y a notamment abordé le thème de l’éducation. Depuis peu, un débat est lancé sur l’organisation du temps scolaire. Edouard Philippe a donné son avis sur le sujet en évoquant le raccourcissement des vacances scolaires, notamment celle de l’été.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

À ce jour, les élèves en élémentaire ont deux mois de vacances l’été, elles débuteront le 7 juillet et la rentrée aura lieu le 4 septembre. Pour les collégiens et lycéens, c’est encore plus.

Certains estiment que c’est une coupure trop longue. Emmanuel Macron semble de cet avis : « Quand on a des vacances de trois mois, l’inégalité revient ! » . Ils estiment que ces longues vacances « pénalisent les enfants issus de familles en difficulté, parce que ça aggrave les inégalités sociales et scolaires » .

Le président, qui pourrait rempiler en 2027, estime qu’il est nécessaire de « repenser » le temps des vacances afin de « mieux étaler sur toute l’année les enseignements » . « On bourre les semaines de nos enfants. C’est parce que les enfants partent trop tôt et ont des vacances qui se sont allongées ces vingt dernières années que vous avez ces mêmes enfants qui arrivent crevés tous les soirs » , a ainsi expliqué le président.

La suite après cette publicité
macron

À lire aussi : « Je ne prends pas les engueulades » : Emmanuel Macron s’emporte en plein discours

Une déclaration qui divise

La suite après cette publicité

Une concertation sur le sujet devrait s’ouvrir prochainement. L’idée est plutôt bien reçue, notamment du côté des associations de parents d’élèves. La FCPE s’est montrée favorable à des congés estivaux plus courts. Néanmoins, elle souhaite que tout le calendrier scolaire soit revu. La contrepartie d’un allégement des journées a aussi été évoquée.

Côté enseignants, les avis sont plus mitigés. Selon ces derniers, le problème ne se situe pas là. Il s’agirait plutôt de se préoccuper des élèves en difficulté pour lesquels un congé de deux à trois mois n’est peut-être pas la bonne solution. Selon le SNUIPP-FSU, il y a une « une vraie inégalité sur le temps des vacances de ces élèves qui ne peuvent pas pratiquer d’activités culturelles, sportives ou découvrir d’autres régions de France, d’autres milieux » , comme l’explique la directrice du syndicat, Guislaine David.

Dans ce cadre, les plus réticents sont évidemment les professionnels du tourisme. Si les vacances sont plus courtes, alors les flux de touristes seraient encore plus difficiles à gérer et ce serait sûrement aussi un gros risque de perte financière.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Drogue : Cette drôle de mesure proposée par Emmanuel Macron

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.