Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Ce que l’on sait sur le meurtre par balles d’une employée de Pôle Emploi et d’une DRH !

Publié par Lucie B le 28 Jan 2021 à 17:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Jeudi 28 janvier, vers 9 heures, un suspect de 45 ans a ouvert le feu sur une employée du Pôle Emploi de Valence. La victime a succombé à ses blessures. Le suspect a fait une autre victime, une DRH d’une entreprise de recyclage.

Pôle-emploi

À lire aussi : “Moulaga” , “Macarena”, alcool : Le pot de départ d’un commissariat fait polémique ! (vidéo)

Le suspect ouvre le feu à deux endroits différents

C’est un drame qui s’est déroulé dans un site de Pôle Emploi, à Valence, dans la Drôme. Jeudi 28 janvier, vers 9 heures, un suspect de 45 ans a pénétré dans l’agence, et a ouvert le feu à l’intérieur. Une employée a été grièvement blessée au niveau du thorax. La victime a, malheureusement, succombé à ses blessures. Le suspect a pris la fuite en voiture, traversé le Rhône et s’est rendu à Guilherand-Granges.

Il a alors fait usage de son arme contre des employés d’une société de recyclage, l’entreprise « Faun Environnement » faisant une blessée et a repris la fuite. Sa deuxième victime était dans un état grave et a été conduite à l’hôpital, où elle est décédée. Il s’agissait de la DRH de la société, elle était âgée de 51 ans.

Des motivations encore inconnues

Le suspect termine sa fuite et ses assauts à l’arme à feu, en s‘encastrant dans une voiture de police, à proximité de Valence. L’homme de 45 ans a été arrêté par les forces de l’ordre et placé en garde à vue. Le suspect est inconnu des services de police ainsi que ceux du renseignement. Pour le moment, l’enquête n’a pas permis de déterminer les motivations qui ont poussé l’homme à ouvrir le feu à deux reprises.

Toutefois, il a rapidement été découvert que le suspect est un ingénieur originaire de Meurthe-et-Moselle. Il a été licencié il y a une dizaine d’années de l’entreprise Faun, où travaillait la DHR tuée. La piste de la vengeance semble donc privilégiée. Par contre, il n’était pas inscrit à l’agence Pôle emploi dans laquelle il a pénétré. « Le suspect n’était pas inscrit dans l’agence et on pense qu’il ne connaissait pas cette agent » , a affirmé le procureur de Valence. Pourtant, il a fait tout comme en se dirigeant vers le bureau et en entrant en contact sans agressivité avec du personnel.  Le procureur a aussi précisé que c’est « au moment de sortir, il a sorti une arme et fait feu à une reprise sur cette agent de 53 ans » . 

L’enquête pourrait mener à un acte prémédité. En effet, il y a des similitudes troublantes entre l’assassinat d’une DRH dans le Haut-Rhin, mardi 26 janvier et celui qui a eu lieu ce 28 janvier.

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, s’est rendu sur place, le jour même, a annoncé le Premier ministre, Jean Castex, sur Twitter, après avoir adressé son soutien aux familles et aux victimes.

Source : Europe 1

À lire aussi : Agression de Yuriy : Des mineurs interpellés pour tentative d’assassinat !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER