Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Affaire de la joggeuse : Elle avoue avoir menti !

Publié par Romane TARDY le 12 Nov 2021 à 16:41
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors qu’on pensait qu’il s’agissait d’un enlèvement, la joggeuse de 17 ans disparue en Mayenne a avoué lors de son audition ce vendredi avoir menti.

Publicité

>>> A lire aussi : Un judoka retrouvé pendu dans la forêt : Suicide ou meurtre ?

La joggeuse a tout inventé !

Il s’agissait d’un mensonge. La joggeuse de 17 ans disparue en Mayenne et retrouvée ensanglantée avait une version peu cohérente de son enlèvement présumé. Lors d’une audition ce vendredi 12 novembre, elle a avoué avoir menti.

Publicité

Selon un communiqué de Céline Maigne, procureure de la République de Laval, la jeune fille a avoué « avoir menti, ne pas avoir été enlevée et s’être rendue à Sablé-sur-Sarthe à pied » .  « Selon elle, les blessures sont d’origine accidentelle. Elle aurait notamment découpé son tee-shirt avec une paire de ciseaux. Elle a ajouté être désolée d’avoir causé une mobilisation importante » , rapporte le communiqué.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

L’enquête continue

Elle va donc faire l’objet d’une procédure pour « dénonciation d’infraction imaginaire » . Son comportement reste pour l’heure inexpliqué. L’enquête va devoir réunir les éléments relatifs à sa personnalité pour comprendre ce mensonge. Elle est pour le moment auprès de ses parents.

Publicité
Publicité

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Pour rappel, elle avait disparu pendant 24h avant d’être retrouvée dans un kebab à Sablé-sur-Sarthe. Elle a raconté avoir été enlevée par deux ravisseurs et embarquée dans une camionnette verte. Elle avait semé en chemin ses écouteurs, sa montre et son téléphone. Toutefois, elle avait confié avoir réussi à s’enfuir de la maison où elle avait été emmenée de force. De nombreuses zones d’ombre subsistaient alors : l’incapacité à décrire les soi-disant ravisseurs, l’absence de camionnette verte sur les caméras de surveillance ou encore le récit de certains témoins qui ne collaient pas.

Ce dénouement a choqué tous les Français qui avaient suivi cette histoire de près. Connaitra-t-on bientôt l’explication de toute cette mascarade ?

Publicité

>>> A lire aussi : Droguée, violée, une adolescente retrouvée inconsciente en pleine rue

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.