Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : Ces symptômes très inquiétants associés au variant indien

Publié par Romane TARDY le 15 Juin 2021 à 11:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Toux, perte du goût ou de l’odorat, fièvre, voici les symptômes bien connus du Covid-19. Cependant, le variant indien provoque des symptômes un peu différents et surtout se confond ainsi avec des maladies moins graves.

symptômes

>>> A lire aussi : AstraZeneca : Cette décision qui pourrait bientôt tomber

Le variant indien toujours aussi inquiétant

Le Covid-19 regroupe une multitude de symptômes possibles. Fièvre, perte de goût ou de l’odorat, toux, sont les symptômes les plus connus du virus. Ceux-ci peuvent changer d’une personne à l’autre mais aussi d’un variant à l’autre. Ces derniers temps, les études se penchent sur le variant indien, appelé aussi variant Delta, qui inquiète de nombreux pays. Il fait des ravages en Inde mais également au Royaume-Uni qui voit ses chiffres épidémiques remonter.

Selon certains spécialistes, il serait beaucoup plus contagieux.  Tim Spector, professeur d’épidémiologie génétique au King’s College à Londres, a expliqué, dans une étude ZOE sur le Covid-19, que  « en moyenne, une personne atteinte du variant Delta en infecte six autres sans restrictions sanitaires » .

Des symptômes différents

D’après cette étude, les principaux symptômes du variant indien sont un peu différents de ceux auxquels on s’attend. En effet, il s’agirait davantage de maux de tête, d’avoir la gorge sèche et le nez qui coule. Tim Spector note une véritable évolution des symptômes principaux : « La toux se fait de plus en plus rare, et on ne retrouve plus la perte d’odorat parmi les principaux symptômes » .

Cela fait donc grandement penser à un rhume, ce qui peut s’avérer embêtant.  « Ça ressemble plus à un mauvais rhume chez les populations plus jeunes et les gens ne le réalisent pas » , alerte le professeur. En confondant avec des maladies saisonnières moins graves, les jeunes feront donc moins attention et c’est bien ce qui inquiète Tim Spector.

Source : BFM TV

>>> A lire aussi : Covid-19 : Bientôt un suppositoire comme traitement !