Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Les tatouages augmentent-ils le risque de cancers ? Une nouvelle étude choque

Publié par Gabrielle Nourry le 29 Mai 2024 à 20:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Ces dernières années, les tatouages sont devenus un phénomène de société incontournable. Que ce soit pour exprimer sa personnalité, marquer un événement ou simplement suivre la tendance, 32 % des adultes américains arborent fièrement des tatouages, selon Pew Research.

La suite après cette publicité

Cependant, une nouvelle étude suédoise jette un froid sur cette pratique en révélant un lien inquiétant entre les tatouages et le risque accru de développer un cancer du système lymphatique. Plongeons dans les détails de cette étude et découvrons ce que les chercheurs ont mis en lumière.

cancer thomas bebe Sarah Hedges flash telephone (1) Grâce au flash de son téléphone, elle découvre que son bébé a un cancer Grâce au flash de son téléphone, elle découvre que son bébé a un cancer

Une tendance populaire qui pourrait cacher des risques

La suite après cette publicité

Les tatouages sont partout : des célébrités aux anonymes, tout le monde semble succomber à cette mode artistique. Cependant, cette popularité croissante s’accompagne d’une augmentation inexpliquée des cas de lymphome, un type de cancer qui affecte le système lymphatique.

Une coïncidence ? Pas selon les chercheurs de l’Université de Lund, en Suède. Leur étude approfondie a examiné le lien potentiel entre les tatouages et ce type de cancer redouté.

tatouage cancer
La suite après cette publicité

L’étude a porté sur un échantillon impressionnant de 11 905 personnes, dont 2 938 souffrant de lymphome. Les résultats sont sans appel : se faire tatouer augmente de 21 % le risque de développer un lymphome, indépendamment de la taille du tatouage.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont comparé des personnes atteintes de lymphome à un groupe témoin du même âge et du même sexe, mais sans lymphome, et ont analysé leurs habitudes de vie, y compris la présence de tatouages.

Dans le cadre de cette étude, il est important de rappeler que certains tatouages ont des significations profondes, comme le montrent ces 15 tatouages de détenus et leur signification. Cette symbolique ajoute une dimension personnelle à chaque tatouage, mais ne diminue pas les risques potentiels identifiés par les chercheurs.

La suite après cette publicité

enceinte pénétration médecins santé insolite Voici les signes de cancer à ne surtout pas ignorer ! Voici les signes de cancer à ne surtout pas ignorer !

Le lymphome : comprendre cet ennemi silencieux

Le lymphome est un cancer du système lymphatique, un réseau crucial pour le système immunitaire. Lorsqu’un lymphome se développe, les globules blancs se transforment en cellules cancéreuses à croissance rapide, s’accumulant dans les ganglions lymphatiques pour former des masses cancéreuses. On distingue principalement deux types de lymphomes : non hodgkiniens et hodgkiniens.

La suite après cette publicité

Les causes exactes de ce cancer restent floues, mais la plupart des mutations génétiques se produisent spontanément, sans facteur déclenchant identifiable.

Pourtant, certaines encres de tatouage contiennent des substances potentiellement cancérigènes. Le lien entre tatouages et lymphome pourrait s’expliquer par le fait que l’encre injectée dans la peau est perçue comme un corps étranger par le système immunitaire, déclenchant une réponse inflammatoire qui pourrait favoriser le développement de cellules cancéreuses.

La suite après cette publicité

Il est aussi crucial de noter que certains tatouages peuvent être plus dangereux que d’autres. Par exemple, certains motifs sont tellement controversés que même les tatoueurs refusent de les faire, comme ceux mentionnés dans cet article sur les 3 tatouages que tout le monde veut mais que les tatoueurs refusent de faire.

Le stress, élément déclencheur d’un cancer ? C’est possible ! Le stress, élément déclencheur d’un cancer ? C’est possible !

Une recherche qui ouvre la voie à de nouvelles études

La suite après cette publicité

Bien que les résultats de cette étude soient préoccupants, les chercheurs soulignent qu’ils ne cherchent pas à dissuader les gens de se faire tatouer. Leur objectif est de s’assurer que les procédures de tatouage soient sûres et de mieux comprendre les effets potentiels sur la santé. Les résultats doivent encore être confirmés et approfondis par d’autres recherches.

Christel Nielsen, professeure d’épidémiologie à l’Université de Lund et auteure principale de l’étude, indique que des études complémentaires sont déjà en cours. Ces recherches visent à vérifier les résultats et à explorer d’éventuels liens entre les tatouages et d’autres formes de cancer ou maladies inflammatoires. Ainsi, même si cette étude soulève des préoccupations, elle ouvre également la voie à une meilleure compréhension et à une réglementation potentielle des encres de tatouage.

La suite après cette publicité

Parallèlement, il est encourageant de voir que la recherche médicale fait des progrès significatifs dans le traitement des cancers. Un exemple spectaculaire est le cas où un traitement a fait disparaître un cancer en quelques jours, comme le décrit cet article sur un traitement spectaculaire contre le cancer.

Les tatouages, bien que très populaires, pourraient ne pas être aussi inoffensifs qu’ils en ont l’air. L’étude suédoise révèle un risque accru de 21 % de développer un lymphome chez les personnes tatouées. Cependant, il est important de noter que les chercheurs ne cherchent pas à diaboliser les tatouages mais à sensibiliser le public aux risques potentiels et à encourager des pratiques plus sûres. Comme pour toute tendance, il est crucial de rester informé et de faire des choix éclairés. En attendant, les amateurs de tatouages devraient rester vigilants et suivre de près les nouvelles recherches dans ce domaine.