Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Grâce à la méthode de cette enseignante, les enfants savaient lire à 3 ans et étaient épanouis comme jamais… mais elle a été vite recadrée par l’Éducation Nationale…

Publié par Charlene le 24 Sep 2016 à 13:53

Céline Alvarez est une enseignante pas comme les autres. Elle a choisi d’apprendre aux enfants avec une pédagogie bien spécifique. Malheureusement, elle a bien vite été recadrée par l’éducation nationale. Il y a un programme, il faut le suivre, point barre. Soyons surtout bêtes et disciplinés. C’est le plus important.

eleve

Céline Alvarez est l’une de ces profs qui croit réellement au potentiel de chacun. Même les cas les plus désespérés. Elle croit que les lois naturelles de l’enfant doivent être respectées. Et si elle avait raison ? Si c’était l’Éducation Nationale qui se trompait ? Oups, j’ai dit « Voldemort« .

 

Car Céline Alvarez souhaitait avant tout donner aux enfants l’opportunité de s’épanouir. Notamment en leur faisant faire des activités, certes, inhabituelles dans une école mais qui semblaient donner de bons résultats. Elle explique ainsi que les enfants peuvent lire dès l’âge de trois ans avec sa méthode. Ou encore résoudre des opérations « complexe » dès l’âge de 4 ans.

 

Sa méthode consiste simplement à apprendre le savoir-vivre aux enfants. Ainsi dans sa classe, les enfants faisaient le ménage, apprenaient à s’habiller seuls, à faire du jardinage, à découvrir les continents… Une méthode efficiente qui consistait à leur donner l’opportunité de développer leur propre potentiel. Sans les brimer ou les mettre dans des petites cases. Céline explique qu’elle a constaté qu’un enfant apprenait mieux lorsqu’il était passionné, motivé et aimé. Et non pas lorsqu’il est passif, non motivé et donc stressé.

al

Après un petit rappel à l’ordre de l’Éducation Nationale, Céline avait le choix. Se conformer ou quitter l’école maternelle dans laquelle elle enseignait. Pour des raisons plus qu’évidentes, Céline Alvarez a tout simplement démissionné.

al2

Cette méthode ressemblait d’ailleurs fortement au système d’éducation en Finlande. Aujourd’hui, la France souhaite rendre l’école obligatoire de 3 à 18 ans. Au lieu de 6 à 16, comme c’est le cas actuellement. Cette réforme est supposée lutter contre l’échec scolaire. Encore plus de discipline et de pression sur les enfants. Bravo l’éducation !

Source photos / à la une : Pixabay
0