Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Macron : une grande annonce dévoilée par erreur ?

Publié par Céline le 19 Oct 2021 à 16:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce week-end, le chef de l’État assistait à Marseille à la clôture du 127ᵉ congrès des sapeurs-pompiers de France. À cette occasion, Emmanuel Macron a fait la rencontre le publicitaire Jacques Séguéla également présent pour l’événement.

Mais il s’avère que selon ses dires, le créateur des affiches et des slogans des campagnes de François Mitterrand et de Lionel Jospin soit visiblement déjà en train de travailler sur celle d’Emmanuel Macron, qui pourtant, n’est pas officiellement candidat.

"Faut que je te vois…" : Cette gaffe de Jacques Séguéla sur la candidature a la Présidentielle d'Emmanuel Macron !

Image TMC

>> À lire aussi : « Vous venez de m’insulter » : Emmanuel Macron sèchement recadré

« Faut que je te vois…  » : Cette gaffe de Jacques Séguéla sur la candidature a la Présidentielle d’Emmanuel Macron !

Ce week-end, le Chef de l’État était donc présent au 127e congrès national des sapeurs-pompiers à Marseille. L’occasion pour lui de croiser quelques connaissances. Cette fois, Emmanuel Macron a croisé le chemin du publicitaire Jacques Séguéla, connu pour la confection des affiches ainsi que des slogans des campagnes présidentielles de François Mitterand et aussi de Lionel Jospin. À l’instant de leur rencontre, un discours très particulier à titiller l’oreille des journalistes de Quotidien. Qui ont immédiatement souhaité en savoir plus !

>> À lire aussi : Emmanuel Macron cible d’une attaque ? Un homme interpellé, ce que l’on sait 

« Arrêtez vos conneries »

On peut donc voir Jacques Séguéla se pencher à l’oreille du Chef de l’État, qui pour l’heure n’a pas officialisé sa candidature à l’élection présidentielle de 2022, dans un premier temps pour lui lancer une plaisanterie sur sa prestation au foot. « Désormais, on t’appelle Emmanuel Mbappé… « , ce à quoi le président a avec un large sourire répondu : « Mais non, arrêtez vos conneries ».

Mais c’est le deuxième échange qui a intrigué l’équipe du Quotidien. Car celle-ci pourrait, en effet, très rapidement donner un petit coup d’accélérateur à la possible campagne présidentielle d’Emmanuel Macron. En augmentant un peu le volume de la caméra, ils ont pu entendre que Jacques Séguéla demande à voir le Chef de l’État, car il a un slogan pour lui ! 

>> À lire aussi : Le couple Macron au bord de la rupture : « ça va être sanglant »