Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Une fillette se suicide après avoir été humiliée par son prof car elle a taché son uniforme avec du sang de ses règles

Publié par Nicolas F le 01 Sep 2017 à 10:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pour cette jeune adolescente, l’humiliation qu’elle a vécue à l’école était trop forte. Il s’est faite gronder par son professeur parce qu’elle avait taché son uniforme de sang, alors qu’elle avait ses règles. La punition était tellement injuste pour elle qu’elle en est devenue malade. Jusqu’à ce qu’elle se suicide peu de temps après, totalement incomprise et humiliée.

La suite après cette publicité

L’identité de la jeune fille est protégée (CEN)

Elle saute d’une terrasse

La suite après cette vidéo

Les parents de la petite fille de 12 ans, ont retrouvé le corps inanimé de leur enfant, chez les voisins. Elle s’est donnée la mort, en sautant de la terrasse des voisins, dans la banlieue cossue de Palayamkottai, au sud de l’Inde. Les parents n’ont pas tout de suite compris qu’il s’agissait d’un suicide, ils pensaient plutôt à un accident, car leur fille n’avait montré aucun signe dépressif. Mais en allant voir dans sa chambre, ils sont tombés sur une lettre d’adieu de leur fille.

La lettre d’adieu de l’adolescente incomprise et humiliée (CEN)

Le prof l’a punie injustement

La suite après cette publicité

Dans la lettre, la petite parle d’un événement humiliant qu’elle a vécu à l’école. Elle écrit : « Je ne sais pas quoi dire. Jusqu’à présent, vous n’avez jamais entendu de reproches de la part des professeurs à mon égard. Mais pourquoi maintenant, ils se plaignent de moi comme ça ? ». Ces phrases font référence à un épisode qui s’était passé peu de temps avant, à l’école. Ses camarades ont remarqué des taches de sang sur son uniforme. Elle venait d’avoir ses règles, et elle n’était pas encore habituée à gérer ce genre d’incident. Le professeur en colère l’a grondée devant les autres et lui a demandé comment ça se faisait qu’elle n’arrivait pas à placer sa serviette hygiénique convenablement. Puis ce n’est pas tout, il l’a renvoyée hors de la classe et l’a emmenée chez le proviseur qui lui aussi l’a grondée. Une enquête est en cours, mais les premiers éléments passent mal auprès des parents. Une mini manifestation a même eu lieu devant l’établissement, la police a dû dissiper la foule de protestataires.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.