Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Gilets jaunes : Vinci Autoroutes demande aux automobilistes de « rendre l’argent » des péages

Publié par Maxime le 17 Déc 2018 à 17:57
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vinci Autoroutes sonne la fin de la récréation. Au lendemain de l’Acte V, la cinquième journée de mobilisation des Gilets jaunes, le groupe autoroutier fait une annonce plutôt surprenante. L’entreprise souhaite faire payer les automobilistes passés sans payer lors des opérations « péage gratuit » organisées par les manifestants. Le géant des autoroutes compte s’appuyer sur les caméras de surveillance pour identifier les conducteurs grâce à leur plaque d’immatriculation. L’information, révélée par le Dauphiné Libéré, a été confirmée par Vinci Autoroutes. De quoi faire grincer des dents dans les rangs des Gilets jaunes.

Vinci demande remboursement

Photo Dépêche du midi . Gladys Kichkoff

 

Vinci Autoroutes va envoyer une facture aux mauvais payeurs

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

De nombreux automobilistes ont pu profiter des opérations « péage gratuit » des Gilets jaunes. Ces initiatives citoyennes avaient le mérite de ne pas entraver la liberté de circulation de chacun contrairement aux barrages, plus contestés. « On va prochainement écrire aux personnes que l’on a pu identifier, indique le groupe Vinci Autoroutes au Dauphiné Libéré. L’idée n’est pas de les pénaliser. Il ne s’agissait pas d’opérations « péage gratuit ». Les levages de barrière se font ici sans notre accord. Il s’agit juste d’appliquer une procédure de régularisation. » L’entreprise indique qu’elle n’infligera pas de pénalités aux conducteurs passés sans payer lors de ces opérations.

 

Des pertes considérables pour Vinci Autoroutes

Vinci Autoroutes passe à l’acte. Les pertes et dégâts sont estimés à plusieurs dizaines de millions d’euros. « Près de 250 sites ont ainsi été impactés quotidiennement par les actions des manifestants » précise le groupe autoroutier dans un communiqué. Les actes de vandalisme en tous genres à proximité des barrières de péages se sont multipliés ces dernières semaines. L’entreprise avance toutefois avoir été contactée par bon nombre de clients qui souhaitaient régler leurs trajets. Vinci Autoroutes « remercie » par ailleurs ces bons payeurs pour « leur civisme » . Fini de jouer, tout le monde passe à la caisse.

Abonnez vous à la Newsletter TDN