Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

« Les sirènes ont retenti » : Anne-Sophie Lapix frôle la mort en Ukraine (vidéo)

Publié par Lauryn Bikile le 15 Mar 2022 à 14:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis que Vladimir Poutine a déclaré la guerre à l’Ukraine, bon nombre de journaliste se sont rués dans le pays pour ainsi pouvoir retransmettre des informations au plus près de la réalité. Ce qui a d’ailleurs été le cas d’Anne-Sophie Lapix, qui, envoyé en Ukraine, a présenté le journal de 20 heures en direct de Kiev, ce lundi 14 mars 2022. Et apparemment, la journaliste a échappé au pire. Découvrez la vidéo ci-dessous.

 

Anne-Sophie Lapix, journaliste phare de France 2

 

Anne-Sophie Lapix

 

Anne-Sophie Lapix est une journaliste et animatrice de télévision française, qui a su s’imposer parmi les journalistes incontournables de ces dernières années. Depuis septembre 2017, elle est la relève de David Pujadas. En effet, la jeune femme présente le journal de 20 heures de France 2.

Ainsi, c’est sans surprise, qu’elle a fait partie des nombreux envoyés spéciaux de France Télévisions, qui ont été envoyés en Ukraine pour être au plus près des Ukrainiens et ainsi fournir aux téléspectateurs les informations les plus justes possible.

>>> A lire aussi : Guerre en Ukraine : L’armée russe, sur le point de prendre le contrôle du pays ?

 

Anne-Sophie Lapix raconte sa frayeur lors du JT de 20 heures de France 2

En fin de semaine dernière, Anne-Sophie Lapix s’est rendu à Kiev en Ukraine, pour être sur le terrain et ainsi pouvoir informer au mieux les Français des atrocités qui s’y déroule. À l’heure actuelle, depuis le jeudi 24 février 2022, date de la déclaration de guerre de Vladimir Poutine à l’Ukraine, les offensives russes qui visent les Ukrainiens ont déjà fait des dizaines de milliers de morts.

Ainsi, pour la sécurité de la journaliste française, son voyage a été organisé dans le plus grand des secrets. Et ce n’est qu’au démarrage de son journal de 20 heures ce lundi 14 mars 2022, que les spectateurs ont réellement pu mesurer la dangerosité de son voyage ! À exactement 19h58, Anne-Sophie Lapix commence à s’exprimer depuis le parvis de la gare de Kiev et révèle que peu de temps avant le direct, elle avait dû se mettre à l’abri : « Il y a quelques instants, les sirènes ont retenti, et nous avons dû nous réfugier dans un des sous-terrains de la gare, mais l’alerte a été levée il y a quelques minutes à peine » , a-t-elle confié aux téléspectateurs.

Et en voyant les images diffusées lors de son JT, le fait qu’elle ait dû se cacher ne surprend pas vraiment… En effet, dans le journal, on pouvait voir les Ukrainiens cherchant à fuir le pays, et les maisons en ruine entre autres. Absolument rien a été censuré.

On pouvait également observer qu’Anne-Sophie Lapix n’avait pas été laissé à l’abandon dans ce pays en guerre car elle avait l’air bien entourée, et très bien protégée par une équipe prête à intervenir immédiatement. Puis, après ses multiples reportages sur la situation critique qui se passe actuellement en Ukraine, Karine Baste, restée à Paris dans les locaux de France 2, a pris le relais pour évoquer l’actualité nationale.

>>> A lire aussi : Qui était exactement Brent Renaud, le premier journaliste mort en Ukraine ?

0